Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 763

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198
Imprimer cette page
dimanche, 25 décembre 2005 15:12

Partenariat pour un rapprochement entre l'entreprise et l'université

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et le département de l'éducation nationale ont signé une convention de partenariat pour un rapprochement interactif entre le monde entreprenerial et le milieu de l'enseignement supérieur.

Cet accord destiné à déblayer le fossé séparant l'université de l'entreprise a été signé entre le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique et la CGEM, à l'issue d'une journée de réflexion,

organisée le 15 décembre courant à Casablanca, sur la méthodologie à adopter pour mettre en place des mécanismes devant instituer une culture de reconnaissance et créer une interface entre l'université et l'entreprise, de façon pérenne et réfléchie.

Le contenu de cette rencontre, qui avait rassemblé présidents d'universités et plusieurs chefs d'entreprises, a fait l'objet d'un point de presse tenu vendredi au siège de la confédération patronale, par le président de la commission valorisation des ressources humaines relevant de la CGEM, M. Jaouad Cheikh Lahlou, et le président de l'université Mohamed V-Souissi (Rabat), M. Taïb Chkili.

Ce partenariat vient de concrétiser le v u émis, depuis longtemps, par la CGEM pour ouvrir l'université sur le monde économique et le marché du travail, a indiqué M. Lahlou, précisant que son organisation a toujours plaidé à ce que les deux mondes soient décloisonnés pour permettre à l'entreprise de contribuer au développement de la recherche scientifique.

La nouvelle vocation de l'enseignement supérieur a ouvert la voie devant la possibilité de sceller un couplage entre des universités et des entreprises sur la base des projets ciblés et précis, choisis selon la spécificité de l'activité économique dominante dans la ville et la région où se situe l'université.

Pour valider les savoirs acquis dans les amphis universitaires, la CGEM et les présidents et doyens des universités ont finalisé des programmes de stages au sein des entreprises au profit des étudiants en fin de leur cycle de formation universitaire, permettant d'adapter leurs savoirs théoriques aux mécanismes du marché de travail.

La finalisation d'une telle convention est venue de corroborer les lignes de force de la réforme en cours de l'université qui vise, entre autres, à remplacer un enseignement de masse par celui de parcours, autrement dit un système d'évaluation des acquis des étudiants, a souligné pour sa part M. Chkili, expliquant que le but visé par la création de cette interface entre les deux mondes est de permettre à l'institution universitaire d'occuper la place qui lui échoit dans la création du Maroc chantier.

Pour permettre à l'université de s'inscrire dans le rythme accéléré des mutations que traverse l'univers entreprenarial, la réforme actuelle a mis au point des modules de formation et a permis à chaque université de créer des filières adaptées aux besoins de la région au niveau économique et professionnel, selon un cahier de charge bien précis.

Pour cet universitaire, la charte nationale de la réforme du système éducatif a clairement mis l'accent sur la nécessité impérative de faire sortir l'université des filières figées vers l'instauration d'un système de compétences basé sur l'évaluation des acquis pédagogiques.

L'université ne doit plus être "un centre de formation, mais devra converger vers un espace de choix pédagogique équilibré", a-t-il insisté.

Evoquant à l'occasion l'élément le plus précieux et le plus central dans la réussite et l'aboutissement de la charte qui est le professeur, M. Chkili a expliqué que le système d'avancement et de gestion des carrières des enseignants universitaires, appliqué actuellement, souffre d'un certain blocage résultant du choix entre un avancement par ancienneté ou par production scientifique.

MAP


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/templates/default/item.php on line 248
Lu 3366 fois Dernière modification le lundi, 16 janvier 2012 03:03