Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 763

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198
mardi, 14 août 2007 05:24

Manhasset II : La rupture n'a pas eu lieu

Écrit par MA et AP
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Le deuxième round des négociations de Manhasset a pris fin, comme prévu, samedi soir, avec l'engagement à tenir un troisième round, dont la date et le lieu restent à préciser ultérieurement. On craignait une rupture des pourparlers de la part du «polisario», qui a fait preuve de dérobade sur les questions de fond.
Le Maroc a «regretté» cette attitude «figée» et l'ONU a fait preuve de pédagogie, en faisant des exposés sur la gestion des ressources naturelles et l'administration locale, pour préparer une meilleure compréhension de la résolution 1754Š

Selon des observateurs présents à Manhasset, le climat des négociations a été marqué, contrairement au premier round, par une tension prévisible chez les négociateurs du «polisario».
C'est ce qui amené l'Envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU à recadrer les négociations, à la reprise des pourparlers entre les parties, vendredi.
«J'espère que vous maintiendrez le même climat qui a régné pendant le premier round», a dit le facilitateur de l'ONU, M. Peter Van Walsum, à l'adresse des délégations du Maroc, du Polisario, de l'Algérie et de la Mauritanie.
«Le climat n'est pas tout», a toutefois dit M. Walsum, qui a souligné que le Conseil de sécurité attend des parties des négociations «productives et de bonne foi».
Cet appel n'a pas suffi pour amener les séparatistes, qui font semblant d'ignorer l'essence et le cadre de la dernière résolution onusienne, à de meilleurs sentiments. Des propos provocateurs ont fusé dans le but de soulever l'ire de la délégation marocaine.

Loin de l'esprit
de la résolution 1754

Pour détendre l'atmosphère, des experts de l'ONU ont fait quelques exposés sur la gestion des ressources humaines et l'administration locale, afin de donner à réfléchir à la délégation du «polisario».
Cette dernière, tout en reconnaissant que le statu quo actuel est «inadmissible» a cherché à noyer le poisson, avec son discours rédhibitoire et languissant, fait de propos qui s'inscrivent hors du sujet débattu.
C'est ce qui a fait dire à la délégation marocaine sa déception de l'attitude du «polisario» qui a raté, encore une fois «l'opportunité» d'«avancer vers une solution politique du conflit du Sahara».
Elle estime que «la position de l'autre partie est demeurée figée et attachée à des plans et propositions dont l'inapplicabilité a été démontrée, et que ses déclarations à la presse avant et au cours du deuxième round ont été marquées par l'injure et la provocation, dans une violation flagrante de ce qui avait été convenu avec l'Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies».
En dépit de cette position intransigeante, «le Maroc nourrit l'espoir de voir l'Algérie et le polisario assimiler, avec le temps, la profondeur et les dimensions de l'Initiative marocaine et s'inscrire dans des négociations sérieuses et responsables», a ajouté le ministre de l'Intérieur Chakib Benmoussa.
Pour le chef de la délégation marocaine, le Maroc «consière que le premier round a été un round de contact, le deuxième comme celui de l'échange sur les mécanismes de mise en oeuvre de la résolution 1754 du Conseil de sécurité et sur les thématiques relatives à l'autonomie.»
Quant au président du Conseil royal consultatif pour les affaires sahariennes (CORCAS), Khalihenna Ould Errachid, il a estimé que «l'autre partie n'a pas assimilé la lettre et l'esprit de la résolution 1754 du Conseil de sécurité». Il a appelé à une solution politique fondée sur l'initiative marocaine.
Abondant dans le même sens, le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération, Taieb Fassi Fihri, a souligné que, dans sa dernière résolution, le Conseil de sécurité a clairement indiqué que la responsabilité du règlement de cette question incombe en premier lieu aux parties et aux pays voisins, alors que le rôle des Nations unies se limite à faciliter les négociations.

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/templates/default/item.php on line 248
Lu 1933 fois Dernière modification le mardi, 14 août 2007 05:27

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.