vendredi, 25 mai 2007 05:38

le scoutisme fait vibrer des milliers de jeunes

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
 Rabat, 25 mai -(MAP) - Le scoutisme fait toujours vibrer des milliers de jeunes au Maroc mais le développement de ce mouvement éducatif et social reste encore en deçà des aspirations d'une jeunesse avide de changement et qui manque d'encadrement à plusieurs niveaux.

Le mouvement scout international compte 35 millions d'adhérents, dont 35.000 seulement au Maroc, un pays où les jeunes représentent plus de la moitié de la population. Ce petit nombre de jeunes est encadré par trois associations : l'Organisation du Scout Marocain, l'Association Hassania du Scoutisme Marocain et l'Organisation Marocaine des Scouts et Guides.

Si le nombre des associations reste limité au Maroc, les trois associations existantes disposent d'une structure leur permettant de lancer en collaboration avec des organismes spécialisés nationaux et internationaux, des programmes et des campagnes de sensibilisation et d'initiation dans de nombreux domaines pour impliquer davantage les jeunes dans la vie sociale et dans la dynamique que connaît la société actuelle.

Toutefois, un important effort reste encore à déployer pour rendre le scoutisme plus attirant pour les jeunes marocains dans le but de les encadrer sur le plan éducatif, culturel et social afin de faciliter leur insertion dans la société et de promouvoir le développement de leur personnalité physique, intellectuelle et sociale.

"Il faut embellir le visage du scoutisme pour pouvoir attirer plus de jeunes dans le mouvement scout", a déclaré à la MAP le président de l'Association du Scoutisme Hassania Marocain, M. Mohamed Saad Kilito.

Ce mouvement apolitique est "un complément qui peut apporter une valeur ajoutée à l'école", a-t-il précisé, ajoutant que s'il existe au Maroc une envie, un enthousiasme et une spontanéité pour créer des associations de jeunes, l'initiative dans certaines régions du Royaume fait souvent face à un environnement de scepticisme, de nomadisme et parfois de schizophrénie.

Les jeunes inactifs se retrouvent, ainsi, confrontés à de nouvelles formes d'aspiration et attirés vers d'autres mouvements que ce soit par ignorance ou par ambitions personnelles qui font basculer certains d'entre eux dans des méandres où il est parfois difficile de se retrouver.

Les changements que connaissent les grandes villes marocaines ainsi que la croissance démographique sont autant de facteurs parmi d'autres qui font que les jeunes, donne importante du Maroc actuel, doivent faire l'objet de davantage d'intérêt.
 Le scoutisme a pour mission l'éducation des jeunes pour bâtir un monde meilleur où les gens s'épanouissent en tant qu'individus pouvant jouer un rôle constructif dans la société et contribuer au développement social dans le respect de la dignité de l'Homme, de l'intégrité de la nature, de la promotion de la paix, de la compréhension et de la coopération sur les plans local, national et international.

Conscient des valeurs humaines et des principes des mouvements associatifs de la jeunesse, dont le scoutisme constitue une activité formatrice qui encadre les jeunes sur le plan éducatif, culturel et social, le Royaume a déclaré le 26 mai journée nationale du scoutisme.

La célébration de cette journée coïncide cette année avec le centenaire de ce mouvement, qui a, depuis sa genèse, posé comme condition de base l'engagement de ses adhérents à accomplir leur devoir envers Dieu et le Roi et à servir la société à laquelle ils appartiennent.

A cette occasion, un "Jamborée" (qui signifie rencontre en zulu) est prévu du 27 juillet au 08 août prochains à Hylands Park Chelmsford au Royaume-Uni.

Cette rencontre internationale a retenu toute l'attention du scout marocain au point de ne programmer aucune activité dans le cadre de la célébration de la journée nationale du scoutisme, a souligné M. Kilito.

Quelque 40.000 scouts, venant des quatre coins du monde, participeront à ce "Jambourée". Ils assisteront tous, le premier août, au lever du soleil qui marquera le début du deuxième centenaire du scoutisme.

Cette manifestation grandiose à laquelle le Maroc prendra part avec une délégation constituée de 120 personnes, rendra hommage aux "Boys Scouts" dans le monde et au fondateur du scoutisme M. Lord Robert Baden-Pawell, qui était convaincu, depuis 1907, que les jeunes sont des acteurs dynamiques dans la société.

Le mouvement scout a été fondé au Maroc en 1933 et est encadré au niveau national par la Fédération Nationale Marocaine de Scoutisme (FNMS) qui est placée sous la présidence effective de SAR le Prince Moulay Rachid.

Créée en septembre 1958, la FNMS est, depuis 1960, membre de l'Organisation Arabe du Scoutisme et reconnue par l'Organisation Mondiale du Scoutisme en 1961.
Lu 1268 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.