L'accord de coopération, signé mercredi 19 décembre à Rabat entre Aziz Akhenouch, ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime, et Habib Halila, représentant du Fonds de l'organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), et relatif au projet régional portant sur le « développement durable de la pêche artisanale méditerranéenne au Maroc et en Tunisie », vient l'étoffer. Initié par la Commission générale des pêches pour la Méditerranée, en continuation du projet Copemed, il est financé à hauteur de 450.000 euros, soit un peu plus de 4,5 millions de dirhams par l'Agence espagnole de coopération internationale.


La région de Meknès-Tafilalet, riche de son patrimoine naturel, historique et culturel ainsi que de sa main d'£uvre qualifiée, ouvre plusieurs horizons aux investisseurs pour de nombreuses opportunités, a souligné M. Hassan Bahi, directeur général du Centre Régional d'Investissement (CRI) de la région Meknès-Tafilalet.


Suite à la visite d'une importante délégation d'entrepreneurs chinois de la région de Guangdong au Maroc, plusieurs conventions ont été signées entre les deux parties dans différents secteurs


vendredi, 01 juin 2007 07:28

les chinois á Casablanca

Le gouvernement populaire de la province du Canton,  en collaboration avec l'Ambassade de la République Populaire de Chine à Rabat et la CGEM,  organisent un Forum d'affaires entre entrepreneurs Marocains et Chinois, le 5 juin de 10h00 à 16h30 à  l'hôtel Sheraton à Casablanca. Ce Forum comprendra une assemblée plénière et des rencontres Individuelles entre opérateurs marocains et chinois.

Une conférence sur le thème "Pays méditerranéens, marché global et pays en voie de développement" se tiendra, les 26 et 27 avril à Barcelone, à l'initiative de l'Institut Euroméditerranéen (IEmed).

La rencontre, organisée en collaboration avec "California Mediterranean center", a pour objectifs de traiter les différentes questions qui intéressent le secteur de l'industrie agroalimentaire dans le bassin méditerranéen dans le cadre de l'internationalisation de la production, la commercialisation et la consommation des produits alimentaires.

La femme marocaine a pu obtenir des acquis importants grâce à un environnement politique favorable, souligne une étude du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP).
Qualifiant de "pas de géant" les réformes introduites au code de la famille, l'agence onusienne a également salué "le large consensus" ayant présidé à l'élaboration de la stratégie nationale visant l'élimination de la violence à l'égard des femmes.
mardi, 01 novembre 2005 02:37

Les rapports des époux avec leurs enfants

Le code de la famille institue de nouveaux rapports entre les père et mère et entre ces derniers et leurs enfants aussi bien pendant le mariage qu’après sa dissolution.
Consécration de la place de la mère pendant le mariage comme après sa dissolution
La première règle importante, qui change les rapports entre les père et mère à propos de leurs enfants, est celle prévue par l’article 51 qui fait de “La concertation en matière de décisions relatives à la gestion des affaires familiales, des enfants et de planning familial” une obligation commune des époux. En application de cette règle, le juge ne donne l’autorisation pour le mariage du mineur qu’après avoir “entendu les deux parents” (article 20 du code de la famille). Cette règle est valable même si les parents sont divorcés.
Pendant le mariage, comme après le divorce, la tutelle légale sur l’enfant appartient au père. Cette prérogative revient à la mère qui peut l’exercer même pendant le mariage en cas d’absence du père ou de son incapacité juridique (article 231 du code de la famille).
Ce nouveau texte suscite cependant des interrogations :
L’épouse tenue de prendre “en charge… avec son époux… la responsabilité de la gestion des affaires du foyer familial et des enfants” (alinéa 3 de l’article 51 du code de la famille), est-elle obligée d’avoir un travail rémunéré pour faire face à ses nouvelles obligations ?
En fait, la nouvelle règle est beaucoup plus une reconnaissance de la prise en charge par l’épouse avec son mari de la responsabilité familiale, que ce soit par son salaire ou par son travail domestique, qu’une obligation à son égard.
Aussi, cette nouvelle règle n’est pas une porte ouverte aux maris qui, sous prétexte de chômage forcé ou provoqué, vont penser qu’ils ont désormais le droit de se décharger sur leurs épouses pour assumer seules les charges de ménage. Cette remarque nous amène à soulever une autre interrogation.
Le mari est-il toujours tenu d’entretenir femme et enfants ?
Les textes du nouveau code de la famille répondent clairement par l’affirmative à cette question (les articles 195 et 197).
dimanche, 02 octobre 2005 01:32

Minceur Minceur

Régime médical, régime méthode ou simple restriction calorique de bon sens pour gommer qlqs rondeurs :une certaine discipline est indispensable, qui exige une estimation aussi précise que possible de l’apport calorique,et de proportion des lipides,des glucides et des protides consommés.

Régime hypocalorique simple 
Limite à 1500 calories par jour, par exemple.
Composez vos menus en comptabilisant les calories de tous les aliments consommés.

Régime médical
Limite les aliments gras ou sucrés.
Choisir les mets les moins nocifs .

Régime scarsdale
Limite strictement pauvres en calories, bannit les pâtes,les pommes de terre,les pommes de
terre,les laitages,dissocie les sucres des graisses.