lundi, 27 mars 2006 16:14

13 conseils pour la vie

 1- Je ne t'aime pas pour ce que tu es mais pour ce que je suis avec toi
 2- Personne ne mérite tes larmes, et celui qui les mérite, ne te fera jamais pleurer
 3- Si quelqu'un ne t'aime pas comme tu le souhaites, ça ne veut pas dire qu'il ne t'aime de toute son âme
 4- Un vrai ami est celui qui tient ta main et touche ton coeur
 5- La pire façon de sentir le manque de quelqu'un est de s'assoeir à son côté et de savoir qu'il ne sera jamais à toi
 6- N'arrête jamais de sourire, même si tu es triste, parceque tu ne sais pas qui pourrait tomber amoureux de ton sourire
 7- Peut-être que pour le monde, tu n'es qu'une personne, mais pour des personnes t'es tout le monde
 8- Ne perds pas de temps avec quelqu'un qui n'est pas disponible à en passer avec toi
 9- Peut-être que Dieu souhaite que tu connaisses beaucoup de mauvaises personnes avant de connaîtrela bonne personne, afin que tu puisses être reconnaissant lorsqu'enfin tu la reconnaîtras
 10- Ne pleure pas parceque quelque chose est terminée, mais souris parcequ'elle a eu lieu
 11- Il y a toujours une personne pour te critiquer. Mais, continue à être confiant, en faisant attention à ceux en qui tu seras confiant deux fois.
 12-Deviens une personne meilleure et assure-toi de bien savoir qui tu es avant de connaître quelqu'un et de l'attendre à ce qu'il voie qui tu es.
 13- Ne cours pas trop, les meilleures choses arrivent lorsque tu les attends le moins
 Et...rappelle-toi: " Tout ce qui arrive, arrive toujours pour une raison"

mardi, 01 novembre 2005 02:37

Les rapports des époux avec leurs enfants

Le code de la famille institue de nouveaux rapports entre les père et mère et entre ces derniers et leurs enfants aussi bien pendant le mariage qu’après sa dissolution.
Consécration de la place de la mère pendant le mariage comme après sa dissolution
La première règle importante, qui change les rapports entre les père et mère à propos de leurs enfants, est celle prévue par l’article 51 qui fait de “La concertation en matière de décisions relatives à la gestion des affaires familiales, des enfants et de planning familial” une obligation commune des époux. En application de cette règle, le juge ne donne l’autorisation pour le mariage du mineur qu’après avoir “entendu les deux parents” (article 20 du code de la famille). Cette règle est valable même si les parents sont divorcés.
Pendant le mariage, comme après le divorce, la tutelle légale sur l’enfant appartient au père. Cette prérogative revient à la mère qui peut l’exercer même pendant le mariage en cas d’absence du père ou de son incapacité juridique (article 231 du code de la famille).