×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 388

samedi, 13 octobre 2007 11:15

le polisario tire les ficelles d'un vaste trafic d'armes

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les séparatistes du Polisario "tirent les ficelles d'un vaste marché de la mort où se fournissent terroristes, rebelles et trafiquants de drogue", rapporte l'hebdomadaire "La Gazette du Maroc" dans sa dernière livraison, soulignant que "l'essentiel des troupes d'Al Qaïda dans le Sahel est constitué de transfuges du Polisario".


Citant des sources locales, l'hebdomadaire qui publie une enquête sur le "trafic d'armes au Sahara", précise que "les hommes d'Abdelaziz El Marrakchi ne se sucrent pas uniquement en piochant allègrement dans l'arsenal fourni gracieusement par l'Algérie, le plus gros acheteur d'armes de l'Afrique, mais perçoivent également des royalties sur le passage des convois d'armes qui traversent le Sahara".

"D'après des sources bien informées, il semblerait que le trafic ne toucherait pas uniquement la hiérarchie du Polisario qui tire les ficelles d'un vaste trafic qui porterait non seulement sur les stocks d'armes fournies par l'Algérie mais également sur des convoyages plus importants d'armes que des intermédiaires véreux acheminent à travers le Sahara" vers le Sahel, relève "La Gazette du Maroc".

L'hebdomadaire souligne, par ailleurs, que ce trafic inquiète "depuis peu l'Algérie", faisant remarquer que le fait que les services algériens enquêtent sur la disparition d'armes dans l'arsenal du Polisario "serait anodin s'il n'était répétitif".

Pour l'hebdomadaire, "le véritable danger reste la possibilité pour les djihadistes de faire de la région un nouvel Afghanistan".
map

Lu 7989 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.