×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 388

lundi, 10 décembre 2007 06:13

echos du fifm

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Deux films en compétition pour le grand prix du Festival international du film de Marrakech (FIFM) figurent au menu de la programmation de cette quatrième journée de cet évènement lancé, vendredi soir, en présence de grandes figures du cinéma marocain et international.

Il s'agit de "Envers du Miroir" de l'Algérienne Nadia Cherabi et "Autumn Ball'' de l'Estonien Veiko Ounpuu.


Seront projetés également, aujourd'hui, dans la série Hommages, le film "Sad Vacation" du réalisateur Japonais Shinji Aoyama et une vingtaine d'autres longs métrages dans six salles de cinéma à Marrakech et sur écran géant à la place Jamaa El Fnaa.


"L'Envers du Miroir", premier film de la réalisatrice Nadia Cherabi, se trouve sélectionné également, pour la première fois, en compétition officielle dans un festival international.

Lors de la 29-ème édition du Festival International du cinéma Méditerranéen de Montpellier (novembre 2007), ce film a été programmé, hors compétition, sous la rubrique "Panorama".


Seront projetés 19 films de réalisateurs marocains, lors de cette 7-ème édition du FIFM.

Outre "Samira Fi Dayaa'' de Latif Lahlou qui concoure pour le grand prix, les férus du 7-ème Art auront l'occasion de visionner la quasi-totalité de la production cinématographique de 2007 à travers un "Panorama'' qui propose pas moins de 14 films.

Pour les séances "coups de c£ur'', sont programmés la projection du film "En attendant Pasolini'' de Daoud Ouled Syad et de trois autres films de Mustapha Derkaoui prévus dans la série Hommages : "Les Beaux jours de Shéhérazade'', "Titre provisoire'' et "Casablanca By Night".


"Neighbor'', film du réalisateur américain Eddie O' Flaherty, programmé en clôture de ce Festival, le 15 courant, est dédié à la promotion du cinéma marocain et du 7-ème Art en général.

Une programmation riche et variée, forte de 110 longs métrages et représentant vingt trois pays du Nord et du Sud et divers écoles cinématographies, devra animer les 9 jours de ce Festival, qui de l'avis des commentateurs, "est déjà entré dans le club très fermé des festivals du monde tel Cannes, Berlin ou encore Venise".
MAP

Lu 2479 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.