Afficher les éléments par tag : investissements

Le lancement des travaux de la première tranche du projet de ville numérique FèsShore est imminent. D’un investissement de 425 millions, cette première phase, dont la réalisation prendra 24 mois, prévoit l’aménagement d’une structure d’accueil de 1.500 m2 et des plateaux de bureaux sur 4.500 m2, soit 60.000 m2 de plancher. 

dimanche, 05 août 2007 16:50

Bilan du gouvernement : La méthode Jettou

À l'approche des élections législatives, le bilan du gouvernement suscite le débat, certes. En même temps, la méthode Jettou fait des émules. Le chiffrage des programmes des partis devient à la mode.
CE constat s'impose de lui-même. Au terme des législatures passées, il n'y avait pas de débat sur le bilan du gouvernement. Parce qu'il n'y avait pas de programmes clairement préétablis pouvant donner lieu à une quelconque évaluation et donc au moindre débat. Quand des discussions politiques avaient lieu, elles étaient concentrées sur des questions du genre : qui va remplacer qui, avec la bénédiction de qui et comment ? Et de toutes les façons, le peuple ne fondait pas grand espoir sur le gouvernement. C'était uniquement le Roi qui pouvait lui apporter quelque chose.
Bien sûr, Abderrahman Youssoufi a eu le mérite d'avoir préparé un climat politique favorable à son successeur, Driss Jettou. Mais, ce technocrate et son équipe ont bousculé les habitudes. Jettou est le premier Premier ministre à avoir présenté un programme économique multisectoriel chiffré et daté. Programme dont il vient de dresser le bilan, non sans satisfecit.

La capitale britannique abritera le 18 octobre prochain une importante conférence sur le commerce et l'investissement au Maroc, a-t-on appris jeudi auprès de la "Middle-East Association" (MEA/basée à Londres).

Oriental-Visite royale : La région de l'Oriental change de physionomieDans trois à quatre ans, les grands projets structurants, lancés par SM le Roi Mohammed VI dans la région de l'Oriental depuis mars 2003, date à laquelle le souverain avait annoncé depuis cette ville millénaire, l'Initiative pour le développement de la région de l'Oriental, devraient complètement changer la physionomie de la région.

Plus de 460.000 élèves étaient inscrits à l'enseignement privé au Maroc, pour l'année scolaire 2005-2006, dans tous les cycles confondus, soit 6 pc de l'ensemble global des élèves au niveau national.

Selon des statistiques publiées, lors de l'ouverture vendredi soir à Beni Mellal, du deuxième forum national de la Ligue de l'enseignement privé au Maroc (une organisation professionnelle créée en 1991), on recense actuellement plus de 1815 écoles et instituts privés comprenant 20.536 classes.
La deuxième rencontre des ministres chargés des Affaires économiques des pays d'Amérique du Sud et des Pays arabes s'est ouverte, mercredi à Rabat, en vue de donner une nouvelle dynamique aux relations économiques entre les pays des deux régions.
mercredi, 16 mai 2007 06:40

journée nationale de l'environnement

Le 17 mai de chaque année, le Maroc célèbre sa journée nationale de l'environnement, instaurée depuis 1990 à l'occasion de la tenue à Rabat d'un colloque international sur la problématique environnementale.

En dépit des dangers que présentent la dégradation de l'environnement et les défis imposés par le développement,

La capitale libanaise abritera, les 4 et 5 mai, les travaux du forum économique arabe, avec la participation de plusieurs ministres arabes chargés de l'économie et des gouverneurs de banques centrales de la région.

Les travaux de ce forum s'articuleront autour de thèmes ayant trait à "La compétitivité et l'investissement dans le monde arabe", "l'avenir de l'économie libanaise", "l'industrie du pétrole et du gaz en Arabie saoudite" et au "boom de l'immobilier dans les pays arabes".

La 4-ème édition de la rencontre du cinéma asiatique de Tissa (province de Taounate) aura lieu du 16 au 19 mai prochain sous le signe "Le cinéma au service du développement du tourisme de la montagne".

Initiée par l'association "club cinéma et culture de Tissa" en collaboration notamment avec le centre cinématographique marocain et le ministère de la communication, ce rendez-vous culturel et touristique connaîtra la participation d'éminents acteurs et critiques du 7-ème art représentant le Maroc, le Japon, la Chine, la Corée du Sud et la Thaïlande.

Page 3 sur 3