×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 388

dimanche, 22 octobre 2006 05:16

Un tunnel entre l’Espagne et le Maroc pourrait voir le jour

Écrit par Bati actu
Évaluer cet élément
(0 Votes)
L'Espagne et le Maroc ont relancé le projet de tunnel sous le détroit de Gibraltar en commandant une nouvelle étude, ont déclaré jeudi les sociétés SECEG et SNED. Un tunnel sous la Méditerranée pour relier l’Espagne et le Maroc ! Le projet de tunnel sous le détroit de Gibraltar est relancé par les sociétés publiques espagnole SECEG et marocaine SNED.
Elles ont en effet chargé, en septembre dernier, un consortium formé par quatre entreprises, de mettre sur pied une étude pour cette liaison ferroviaire sous-marine.
Ce pré-projet reprendrait en fait un projet déjà mis au point en 1996 puis abandonné, a indiqué l'ingénieur suisse Giovanni Lombardi, spécialisé dans les grands ouvrages.
Exclusivement à usage ferroviaire, l'ouvrage aurait une longueur de 38,7 kilomètres, dont 28 kilomètres sous la mer et passerait à 400 mètres sous le niveau de la mer.
Le pré-projet, sur lequel planche les sociétés Typsa (Espagne), Ingema (Maroc), Geodata (Italie) et l'entreprise suisse de Giovanni Lombardi, doit être actualisé avant fin 2007. Il faut entre autre réévaluer le coût en tenant compte de l'inflation et des surcoûts liés aux nouvelles normes de sécurité, précise l'ingénieur. Rappelons que le projet avait été estimé à quelque quatre ou cinq milliards d’euros, il y a 10 dix.
Le tunnel pourrait être mis en service à l’horizon 2025, « mais que tout dépend de la volonté politique », a indiqué Angel Fernandez-Aller, ingénieur de Typsa.

Lu 10203 fois Dernière modification le lundi, 16 janvier 2012 03:03

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.