mardi, 13 mai 2008 05:50

Convention d'alliance de développement entre la BMCE et la SFI

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La Banque marocaine du Commerce extérieur (BMCE) et la Société financière internationale (SFI), filiale de la Banque mondiale, ont scellé une stratégie commune sous forme d'une convention d'alliance pour le développement du groupe BMCE Bank en Afrique sub-saharienne, signée lundi au siège de la banque à Casablanca.
Cette convention, qui a été signée par le président du groupe BMCE Bank, M.Othman Benjelloun et le Vice-président de la SFI pour l'Afrique, M. Jyrki Koskelo, porte sur un prêt subordonné perpétuel de 70 millions d'euros (110 millions de dollars).


Ce montant, dont le décaissement est déjà effectué, est destiné à financer les 35 pc pris par le groupe BMCE dans le capital de la Société holding du réseau Bank Of Africa (BOA.) En vertu de cette convention de prêt, la SFI s'engage également à apporter une assistance à la BMCE Bank pour la mise en £uvre d'un système de gestion sociale et environnementale.

Cet emprunt de convergence des orientations stratégiques notamment en Afrique permet à la BMCE Bank de se doter de " moyens supplémentaires en fonds propres complémentaires de premier niveau (Upper-Ier II), pour accompagner son expansion en Afrique, plus particulièrement en Afrique sub-saharienne ", a souligné M. Benjelloun en marge de la cérémonie de signature de cette convention.

Le groupe BMCE Bank est engagé dans des actes catalyseurs en Afrique sub-saharienne visant le développement des infrastructures de base, des secteurs de l'énergie, du tourisme, de l'immobilier et la contribution à la bancarisation croissante de plusieurs millions d'Africains, a rappelé M.Benjelloun.

A son tour, M. Koskello a indiqué que l'investissement de la BMCE dans le réseau BOA va sans aucun doute contribuer au transfert d'expertise et de savoir-faire vers l'Afrique sub-saharienne, estimant qu'à travers la finalisation de cette convention, la SFI va contribuer également de manière significative à l'établissement d'un groupe régional leader sur le marché des services financiers.

Et de rappeler que ce qui a été signé aujourd'hui s'inscrit dans une stratégie tracée par la SFI au Maroc reposant sur deux choix axiaux, autrement dit l'investissement dans les infrastructures, le secteur financier alimentant les micros, petites et moyennes entreprises (MPME), et l'offre de services conseils visant à développer la capacité des intermédiaires financiers et accorder des prêts aux MPME.

La Société financière internationale, membre du groupe de la banque mondiale et spécialisée dans le financement du secteur privé, est impliquée dans le soutien financier des entités municipales bien gérées dans leur transition d'une situation de recours exclusif au financement public, à une situation d'accès aux financements à des conditions de marché sans garanties étatiques.

La SFI est impliquée également dans le secteur de la micro-finance au Maroc en proposant Al Amana, dans le cadre de cette option, un financement de l'ordre de 170 millions de dirhams afin que cette dernière améliore son portefeuille de crédits pour pouvoir répondre avec satisfaction aux demandes émanant de ce secteur traversé par un mouvement de croissance galopante.


MAP

Lu 2713 fois
map

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.