vendredi, 27 mars 2009 17:21

Royal Air Maroc se convertit au turbopropulseur Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Royal Air Maroc se convertit au turbopropulseur, qui plus est à la dernière génération d’ATR. La compagnie marocaine a annoncé le 26 mars une commande de deux ATR42-600 et quatre ATR72-600, configurés respectivement avec une cabine de quarante-huit et soixante-dix sièges. Elle est assortie d’options sur deux ATR72-600 supplémentaires.

Les turbopropulseurs permettront à Royal Air Maroc de lancer une nouvelle filiale domestique cet été, Royal Air Maroc Express. Comme les livraisons n’interviendront qu’à partir du printemps 2011, ATR louera quatre ATR72-200 à la nouvelle compagnie en attendant.

Le Président de Royal Air Maroc, Driss Benhima, avait annoncé à la mi-mars que sa compagnie allait passer une commande avant le mois d’avril.


Le but était de renforcer sa flotte, aujourd’hui majoritairement composée d’appareils de Boeing. Royal Air Maroc Express sera surtout son arme pour lutter contre la compagnie privée Regional Air Lines, partenaire de la florissante low-cost Air Arabia à qui elle s’apprête à ouvrir les portes du marché marocain.

Avec cette commande, Royal Air Maroc s’associe aux quatre clients de lancement de la nouvelle série d’ATR, la série 600, dont elle vente les qualités environnementales en le surnommant « greenliner ». Les autres acheteurs sont Kingfisher Airlines, Air Tahiti, Air Caraïbes et Alenia au nom de la Marine turque

Aero Contact

Lu 2385 fois Dernière modification le vendredi, 27 mars 2009 17:22

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.