La 7-ème édition du Printemps musical des Alizés, expression de la diversité culturelle d'Essaouira, s'est ouverte jeudi soir sous le signe de l'excellence artistique avec une programmation aussi riche que variée, en présence notamment de M. André Azoulay, président de la Fondation Alizés.

Le budget global prévu pour l'organisation de l'Exposition Internationale 2012 à Tanger s'élève à 5,3 milliards dh, ont annoncé les responsables de la candidature de la ville du Détroit pour ce prestigieux événement.
Le montant représente le coût global du projet, y compris la reconversion des pavillons et des constructions réalisés spécialement pour l'Expo-2012 et qui sera prise en charge par la société organisatrice de cet événement.

Une rencontre sur le thème de "la participation des jeunes élites dans la diversité culturelle" a été organisée, lundi à Fès, par la délégation provinciale du secrétariat d'Etat chargé de la Jeunesse dans le cadre de la proclamation de Fès, capitale de la culturelle islamique pour l'année 2007.

Le magazine économique de la première chaîne de télévision TVM "EchoEco" a rapporté dans son édition de lundi que les accidents de la route au Maroc coûte à l'Etat plus de 11 milliards de dhs.

Dans sa première partie consacrée aux accidents de la route, avec des témoignages de plusieurs intervenants (pompiers, et corps médical entres autres), un responsable d'un hôpital a fait état de l'ampleur des accidents de la route et de leur coût.

Les participants à un forum régional sur la réforme de l'"institution éducative" ont appelé, lundi à Guelmim, à l'adoption d'une culture participative en matière de gestion de l'établissement d'éducation et à la mise à niveau de sa gestion de façon à ce qu'il puisse assumer pleinement sa mission en matière de consolidation des acquis et de parachèvement du processus de réformes.

Cette rencontre, organisée par la délégation provinciale du ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, a été également l'occasion d'appeler à une amélioration des budgets de gestion de ces établissements et à la création du poste de directeur-adjoint dans les écoles ayant une annexe.

 Les travaux de la conférence internationale Nord-Sud sur l'enseignement et la recherche en matière des sciences physiques, se sont ouverts, lundi à Oujda, avec la participation d'un parterre de chercheurs et experts représentant des universités marocaines, françaises, algériennes, tunisiennes et belges.

Organisée par la faculté Mohammed Ier en collaboration avec l'association française pour la Physique, cette rencontre qui se poursuivra jusqu'au 13 courant, vise à mettre en avant les résultats des recherches réalisées en la matière et l'importance de leur application dans la vie quotidienne et à permettre aux participants d'échanger leurs expériences.

La première édition d'une "Salon International du Tourisme et Compétences" aura lieu dans la ville du Détroit, les 11 et 12 mai prochain, à l'initiative de l'"Association Juniors Professionnels" (AJP) des étudiants de l'Institut Supérieur International du Tourisme de Tanger (ISIT).

Les initiateurs de cette manifestation internationale entendent en faire un "rendez-vous annuel pour les principaux acteurs de l'industrie touristique au niveau national et international".

Une exposition de photographies a été ouverte mercredi soir au siège de l'Université Mohammed V-Souissi à Rabat sous le signe "Au-delà des frontières".

La cérémonie de vernissage de cette exposition, organisée par cette université en collaboration avec l'ambassade de Suisse à Rabat, le ministère de la culture et le Fonds culturel des entreprises suisses au Maroc, s'est déroulée en présence du ministre de la culture, M. Mohamed Achâari et de l'ambassadeur suisse, M. Christian Dunant.

"Droit de la concurrence et propriété intellectuelle" est le thème d'un séminaire qui a ouvert ses travaux, jeudi à Rabat, avec pour objectif d'examiner les interférences entre ces deux sphères du savoir et de dégager une approche conciliatrice entre la protection des droits de propriété intellectuelle et le respect des règles de concurrence.

mercredi, 19 avril 2006 13:51

Tout change, même le Maroc

Pris dans le carcan des traditions et d’un système politique quasi féodal, le royaume chérifien a longtemps évoqué celui de la Belle au bois dormant. Depuis l’accession au trône de Mohammed VI, le réveil est spectaculaire.

Et si, n’en déplaise aux esprits chagrins, le Maroc était en train de changer ? Si, en dépit des incertitudes et de nombreuses hypothèques - la culture du Makhzen, la montée de l’islamisme, le poids de l’analphabétisme -, ce pays si longtemps immobile, pour ne pas dire bloqué, s’était enfin mis en mouvement ? Depuis des lustres, le royaume produisait sur le visiteur une impression mitigée, où la fascination le disputait à la répulsion. Fascination pour une civilisation millénaire, pour une culture (et une gastronomie) d’un extrême raffinement, pour les ors de sa monarchie et la qualité de ses élites urbaines…

Page 5 sur 6