Les Etats-Unis ont accordé au Maroc une enveloppe de 3,9 millions de dollars pour l'aménagement d'un point de débarquement de poisson sur le site de pêche artisanale de Tifnit (43 km au sud d'Agadir).

 Le site de Tifnit figure parmi les sites de pêche artisanale qui bénéficieront d'un appui financier octroyé au Maroc par le gouvernement américain à travers le fonds du Millenium Challenge Corporation (MMC) à hauteur de 697,5 millions de dollars US.


Je parle souvent de « process » dans mes billets décrivant l’installation d’une entreprise au Maroc (Voir le dernier billet intitulé « Process » de recrutement au Maroc). C’est un terme que l’on utilise surtout dans l’industrie ou dans les grosses entreprises. Je pense que c’est un des mots clef pour une réussite pérenne au Maroc. Une amie consultante me disait : « il faut faire fonctionner ton entreprise comme une usine ». Elle n’avait pas tord !


Casablanca Capitale EconomiquePlusieurs responsables ont souligné que les conventions, signées lundi sous la présidence de S.M. le Roi Mohammed VI, sont de nature à faire de la région du Grand Casablanca un pôle économique de dimension mondiale, sur la base d'une vision prospective.
Ainsi, le directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), Mustapha Bakkoury, a indiqué, à titre d'exemple, que le projet d'aménagement de l'aéroport d'Anfa est à même d'offrir un nouvel espace foncier à la métropole et d'ouvrir la voie à l'édification d'une nouvelle ville répondant aux normes de la modernité.

mercredi, 02 janvier 2008 05:45

Le Maroc: l'Année 2008

L'Année 2008, nous la placerons sous le signe du renouveau continuel. Elle survient alors que notre pays réalise sa marche vers la modernité avec une conviction jamais entamée.
Une marche que les économistes qualifieraient, on n'échappe pas à leur langage, d'exponentielle. Sans sacrifier pour autant à l'optimisme béat qui se nourrit d'illusions, nous dirions que le Maroc connaît aujourd'hui des avancées immenses. Il n'est que de prendre en compte les témoignages des personnalités ou de simples touristes qui s'y rendent, régulièrement ou par intermittences, pour se rendre compte que leur regard frais, dénué de préjugés, neutre en quelque sorte, est d'abord un regard de vérité.


Le port de Tanger Med a été à l'honneur lors d'un Forum sur les grands projets d'infrastructures, tenu récemment au World Trade Center, à New York.

Présentant ce port, M. Mourad Layachi de l'Ambassade du Maroc à Washington a, notamment, mis en relief les caractéristiques de ce projet gigantesque dont le premier terminal à conteneurs a d'ores et déjà été, rappelle-t-on, mis en service.


Quelque 298 projets ont été réalisés ou en cours de réalisation dans la préfecture de Fès depuis 2005 avec des investissements de l'ordre de 222,75 millions de dh, dont 137,85 millions assurés par le fonds de soutien de l'INDH.

Sur les 298 projets programmés, plus de 190 projets ont vu le jour dans le cadre de l'INDH, soit un taux de réalisation de 90 pc au niveau de la préfecture de Fès.


Le bilan des projets de post-maintenance des routes rurales est estimé à 1.309 km à fin décembre courant, a indiqué mardi le ministre du transport et de l'équipement, M. Karim Ghellab.

En réponse à une question orale à la chambre des conseillers sur l'état des routes du monde rural, M. Ghellab a précisé que ces projets ont été réalisés en partenariat entre le ministère et les collectivités locales depuis l'année 1995 à fin décembre 2007 avec une enveloppe budgétaire de l'ordre de 1,496 millions DH.


L'hebdomadaire international +Jeune Afrique+ écrit dans sa dernière livraison que le tourisme au Maroc reprend des couleurs grâce à une stratégie qui allie subtilement arts, culture, loisirs et plages.

"Le pays a accueilli en 2006 environ 6,5 millions de touristes, un chiffre en hausse de 12 pc sur un an", rappelle le magazine, soulignant que l'année en cours s'annonce encore meilleure, avec plus de 7 millions de touristes internationaux.

Dans un spécial consacré au tourisme et à l'immobilier dans le Royaume, l'hebdomadaire note que, fort d'une politique impulsée au plus haut niveau, le Maroc est parvenu à stimuler des investissements colossaux dans ces secteurs, mieux que tout autre alentour.


ramesadeuxniveaux1.jpgL'Office national des Chemins de Fer (ONCF) prévoit dans le cadre de son projet de réalisation de lignes ferroviaires pour train à grande vitesse au Maroc (TGVM) la construction de 1.500 km à l'horizon 2030 pour un coût estimé à plus de 100 milliards de DH, a annoncé, mardi à Casablanca, le ministre de l'Equipement et des Transports, M. Karim Ghellab.

S'exprimant lors d'un point de presse consacré à la présentation de cet "ambitieux" projet, M. Ghellab a expliqué que le schéma directeur élaboré par l'ONCF à cet effet prévoit la mise en place de deux axes à savoir, une ligne atlantique reliant Tanger-Agadir via Rabat, Casablanca, Marrakech et Essaouira en moins de 4 heures et une ligne maghrébine Casablanca-Oujda en passant par Mèknes et Fès (moins de 3 heures), qui se prolongera à Tripoli dans le cadre du futur réseau maghrébin à grande vitesse.


La ChineLe MarocLe 1er Salon de la machinerie et des produits électroniques "Hi-Tec de la Chine" a ouvert ses portes, mercredi à l'Office des foires et expositions de Casablanca (OFEC).

Organisée par la province du Jiangsu (Chine) avec le soutien de l'ambassade de Chine au Maroc, cette manifestation économique connaît la participation d'une trentaine d'entreprises exposant des produits variés, notamment les matériels électriques et téléphoniques, les machines et produits textiles, les engins de construction et les articles ménagers.


Page 1 sur 3