Les enfants abandonnés ou se trouvant en situation difficile dans la province d'El Jadida, trouveront dans les tout prochains mois, une affection familiale et des conditions de vie meilleures.

A l’instar des autres enfants de leur âge, cent enfants en situation difficile, dont des orphelins et des enfants abandonnés, seront accueillis dans le nouveau centre SOS village, quatrième de ce genre. Ainsi après ceux d'Ait Ourir construit en 1985 à 30 km de Marrakech et qui accueille actuellement 115 enfants, d'Imzouren, bâti en 1989, au Nord du Maroc et de Dar Bouazza qui a vu le jour à Casablanca prenant en charge 95 enfants, c’est le tour de la région d’El Jadida. Soucieuse de sauver des enfants de l’abandon et de la misère, l’Association vient de répondre à une pressante demande soumise particulièrement de la part d'institutions de bienfaisance, dont la capacité d'accueil est limitée. Le nombre des enfants abandonnés est estimé officieusement à 30 000 cas en détresse.

lundi, 17 avril 2006 08:53

Je vais jusqu’au bout des choses

nelly_wenger.jpgFemme de pouvoir, Nelly Wenger se livre en toute simplicité. Authentique, la directrice de Nestlé suisse laisse place à la mère de famille et à la femme soucieuse de son image, un brin diva...
Souriante et naturelle, vêtue d’un ensemble noir, impeccablement maquillée, Nelly Wenger nous accueille dans son bureau de Vevey, une pièce immense et lumineuse encadrée de vitrines remplies de boîtes de chocolat, promotion des nouveaux emballages Cailler oblige. La femme que l’on a vue dans tous les médias pendant l’exposition nationale de 2002 trône aujourd’hui à la tête de Nestlé suisse. Nouvelle image. Amincie. Cette vive quinquagénaire incarne la femme d’action et parle avec autant de passion de son travail que de sa famille.
Cheffe de projet pour le bureau d’aménagement du territoire Urbaplan pour le canton de Vaud, directrice générale d’Expo.02, directrice générale de Nestlé suisse, vous aimez les postes de leader. Le pouvoir, c’est votre truc? C’est un don?

mercredi, 07 décembre 2005 10:33

Horaire continu : la galère des parents

Depuis l’application de l’horaire continu dans l’Administration, beaucoup de choses ont changé dans la vie des fonctionnaires et de leurs enfants. Ces derniers, faute de pouvoir manger à la maison entre midi et 14 heures, consomment généralement des sandwichs froids préparés la veille. Jusqu’à quand ?

Il est presque midi. Les parents viennent récupérer leurs enfants à leur sortie d’école. Les fonctionnaires, eux, s’arrangent du mieux qu’ils peuvent pour être là. «Mon mari et moi, nous travaillons toute la journée avec une demi-heure de pause à l’heure du déjeuner. Je me suis arrangée avec ma direction pour pouvoir récupérer ma fille à midi.

Page 3 sur 3