Le ministre néo-zélandais du commerce international, Phil Bruce Goff a exprimé l'intérêt de son pays à instaurer un partenariat avec le Maroc pour le développement durable de la pêche.
Lors de ses entretiens, mardi, avec le ministre du Commerce extérieur, Abdelatif Maazouz, M. Goff a souligné que son pays est intéressé par un projet de partenariat en matière de recherches exploratoires des eaux profondes au Maroc, a indiqué un communiqué du ministère, parvenu mercredi à la MAP.


Quelque 298 projets ont été réalisés ou en cours de réalisation dans la préfecture de Fès depuis 2005 avec des investissements de l'ordre de 222,75 millions de dh, dont 137,85 millions assurés par le fonds de soutien de l'INDH.

Sur les 298 projets programmés, plus de 190 projets ont vu le jour dans le cadre de l'INDH, soit un taux de réalisation de 90 pc au niveau de la préfecture de Fès.


vendredi, 14 décembre 2007 06:02

revue de la presse nationale 14-12-2007

Les activités royales, la question de l'intégrité territoriale du pays, le message royal adressé aux participants à la 5ème édition des "Intégrales de l'investissement" et l'hommage du FIFM au cinéma égyptien focalisent, vendredi, l'attention de la presse nationale.

La presse souligne que SM le Roi Mohammed VI a Présidé, jeudi au Palais Royal de Casablanca, un Conseil des ministres, au cours duquel il a été procédé à l'examen et à l'approbation de 9 projets de lois, de 13 projets de décrets et de deux accords internationaux.


Le Maroc est l'un des premiers pays à avoir prôné une politique migratoire basée sur une approche globale et intégrée qui tient compte aussi bien des aspects sécuritaires que ceux de développement, a affirmé, M. Brice Hortefeux, ministre français de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Codéveloppement.


jeudi, 13 décembre 2007 06:49

revue de la presse nationale

Les activités royales à Casablanca, la question de l'intégrité territoriale du Royaume, la 5ème édition des "Intégrales de l'Investissement" et le Festival International du Film de Marrakech sont les principaux sujets traités, jeudi, par la presse nationale.

Les quotidiens rapportent que SM le Roi Mohammed VI a présidé, mercredi au quartier Sidi Moumen à

Le ministre de l'Industrie, du Commerce et des nouvelles Technologies, M. Ahmed Reda Chami, et le wali de la région du Grand Casablanca, M. Mohamed Kabbaj, ont présidé, récemment au siège de la wilaya, une réunion consacrée à l'état d'avancement des projets structurants de la Région dans les secteurs de l'Offshoring et de l'aéronautique.


L'hebdomadaire international +Jeune Afrique+ écrit dans sa dernière livraison que le tourisme au Maroc reprend des couleurs grâce à une stratégie qui allie subtilement arts, culture, loisirs et plages.

"Le pays a accueilli en 2006 environ 6,5 millions de touristes, un chiffre en hausse de 12 pc sur un an", rappelle le magazine, soulignant que l'année en cours s'annonce encore meilleure, avec plus de 7 millions de touristes internationaux.

Dans un spécial consacré au tourisme et à l'immobilier dans le Royaume, l'hebdomadaire note que, fort d'une politique impulsée au plus haut niveau, le Maroc est parvenu à stimuler des investissements colossaux dans ces secteurs, mieux que tout autre alentour.


Les investisseurs des pays du Golfe arabe au Maroc, ont décidé, au terme de leur première réunion, tenue les 21 et 22 novembre à Rabat, de tenir la 2-ème édition de leur rencontre (GULFINVEST) en 2008 dans le Royaume.

Les participants à cette rencontre ont exprimé leurs remerciements et témoigné de leur considération à SM le Roi Mohammed VI pour l'appui que le Souverain ne cesse d'apporter aux investisseurs arabes, en particulier ceux des pays du Golfe.


Le premier Forum de Partenariat France-Etat des Emirats Arabes Unis se tiendra du 21 au 24 novembre à Paris en présence des principaux acteurs publics et privés des deux pays, ainsi que de nombreux patrons français et émiratis, apprend-on mardi auprès des organisateurs.


Le Maroc a plaidé pour une mondialisation équitable et pour une meilleure répartition des fruits de la croissance mondiale pour éviter que d'éventuelles tensions sociales n'aient des conséquences néfastes sur le développement.


Page 1 sur 3