C'est une étape politique décisive dans leurs relations à laquelle ils impriment une dimension significative. La visite que M. Per Stig Moller, ministre danois des Affaires étrangères, vient d'effectuer au Maroc a été marquée, c'est le moins que l'on puisse dire, par une série d'événements qui confèrent à notre coopération un nouvel enclenchement, une impulsion inédite. Avec son homologue marocain, M. Taïeb Fassi Fihri, il vient de signer un «protocole d'entente pour des consultations politiques régulières», et dans la foulée, comme pour mieux enraciner le rapprochement entre Rabat et Copenhague,

dimanche, 12 février 2006 19:01

Le nouveau langage des jeunes marocains

 Cela vous est sans doute arrivé d’entendre de la part de vos proches des phrases semblables à celles-ci : "c’est quoi ce langage ?" Ou alors : " que veux dire ce mot ?" ou même : "ah vous les jeunes vous avez un nouveau langage qui vous appartient." En effet, chez la catégorie des jeunes au Maroc on retrouve de plus en plus de nouveaux mots. D’où viennent ces mots ? A quoi ceci est-il dû ? Est ce au développement ? Au changement peut être ?

(en voilà un exemple:"Stoune" veut dire un plan si je ne me trompe pas ;" Kawass aliya" (9wass 3liya) qui veut dire : être touché par le mauvais oeil...Et la liste est très longue).