Rabie Khabouze

L'Angola prend le dessus sur le Burkina (2-1)L'Angola a réussi une très belle opération dans l'optique de la qualification pour les quarts de finale de la CAN-2012 en s'imposant face au Burkina Faso (2-1), dimanche à Malabo (groupe B).

Tout l'enjeu de ce match était de savoir qui des Etalons ou des Palancas Negras allaient pouvoir accompagner le grand favori ivoirien au prochain tour. Paulo Duarte, le sélectionneur du Burkina, avait ainsi évalué à 80% les chances du vainqueur d'accéder aux quarts. C'est dire l'importance des deux buts inscrits par Da Costa (48e) et Manucho (68e) qui permettent aux Angolais de rêver d'une troisième présence d'affilée dans le Top 8 africain.

La déception est surtout immense côté burkinabé. Malgré l'apport de quatre joueurs estampillés Ligue 1 (le Lyonnais Koné, le Rennais Pitroipa, l'Auxerrois Troaré et le Marseillais Kaboré) et des ambitions à la hausse, le Burkina Faso n'a jamais réussi à bousculer des Angolais pourtant vieillissants. Seul Traoré, l'homme en forme du début de saison de l'AJA (7 buts en L1), a répondu présent en convertissant un magnifique coup-franc des 25 mètres après avoir été longtemps incertain en raison d'une blessure (57e).

Le Lyonnais Koné, impliqué sur le premier but encaissé, a vécu un calvaire alors que Pitroipa s'est fourvoyé dans des dribbles inutiles et que Kaboré a été aux abonnés absents. La rencontre a en revanche sonné comme une véritable résurrection pour Manucho, révélation de la CAN-2008 mais en nette perte de vitesse depuis. L'ancien attaquant de Manchester United, qui évolue désormais en D2 espagnole à Valladolid, s'est réveillé à temps avec une frappe du gauche limpide en pleine lucarne qui a assuré le succès des siens.

Tout est désormais envisageable pour les Palancas Negras, qui pourraient assurer définitivement leur billet pour les quarts en cas de succès contre les faibles Soudanais, jeudi. Pour le Burkina, il faudra au contraire un exploit face aux Ivoiriens lors du prochain match pour entretenir la flamme.

BURKINA FASO - ANGOLA : 1-2

BUT. Angola : G.Mateus (48'), Manucho (68'). Burkina : A.Traoré (3')


dimanche, 22 janvier 2012 21:17

CAN 2012 : le Sénégal perd face à la Zambie

CAN 2012 : le Sénégal perd face à la Zambie Alors que le Sénégal a débuté son tournoi par une défaite face à la Zambie sur le score de 2-1, la Guinée équatoriale a ravi son public samedi, en remportant à Bata le match d'ouverture de la Coupe d'Afrique des Nations, dont elle est co-organisatrice. Face à la Libye, le Nzalang (surnom de l'équipe équato-guinéenne qui signifie "tonnerre") s'est imposé par le plus petite marge (1-0). Après 88 minutes de jeu, Javier Balboa, l'attaquant du Beira-Mar formé au Real Madrid, a réveillé l'Estadio de Bata. Servi à la limite du hors-jeu par Ekedo, Balboa a réussi à tromper le gardien libyen Aboud d'une frappe tendue du droit.
Même si le match n'a pas brillé par sa qualité de jeu, les joueurs de Guinée équatoriale ont, dans l'ensemble, dominé les débats pour leur première participation à une Coupe d'Afrique. Bien regroupés en défense, les joueurs équato-guinéens ont réussi à gêner les attaquants libyens, bien trop timorés. Galvanisé par l'enjeu, c'est finalement le Nzalang qui s'est créé les meilleures occasions. Notamment au bout du premier quart d'heure, avec une frappe déjà de Balboa difficilement repoussée par le gardien (16e), puis ce tir du capitaine Edjogo Owono sur le poteau (18e) et surtout ce but de Ivan Bolado Palacios (un des trois Sud-Américains naturalisés) refusé pour hors-jeu. Devant son public et son président Teodoro Obiang Nguem, la Guinée équatoriale ne pouvait pas mieux débuter.

dimanche, 22 janvier 2012 21:07

CAN 2012 : Drogba sauve la Côte d'Ivoire

Drogba Can 2012Grande favorite de la Coupe d'Afrique des Nations 2012, la Côte d'Ivoire n'a pas spécialement brillé pour ses débuts dans la compétition. Les Elephants ont assuré l'essentiel en dominant le Soudan grâce à un but de Didier Drogba (1-0), dimanche à Malabo (groupe B).
Après l'exploit des Zambiens face aux Sénégalais (2-1), samedi, les Ivoiriens peuvent au moins se dire qu'ils se sont évités une bien mauvaise surprise face à l'une des formations les plus faibles de la CAN. Mais leur prestation a de quoi laisser perplexe alors qu'ils font figure de prétendants sérieux à la victoire finale.
Si cette génération dorée, emmenée par Touré, Gervinho, Kalou et Drogba, souhaite enfin ramener au pays le trophée continental après 20 ans de disette, elle devra montrer un tout autre visage lors de ses prochaines sorties. Car les Ivoiriens n'ont dû une nouvelle fois leur salut qu'à leur homme providentiel et capitaine Didier Drogba, auteur du seul but de la rencontre sur une tête juste avant la pause (39e). Pour le reste, les hommes de François Zahoui peuvent difficilement pavoiser et le festival offensif espéré contre une équipe classée à la 120e place par la Fifa a été remis à plus tard.
MATCH PLEIN DE GERVINHO 
Le seul à surnager a été le Gunner Gervinho, intenable en première période, même s'il a manqué une énorme occasion sur un service en retrait parfait du buteur de Chelsea (36e). Les Soudanais ne s'y sont d'ailleurs pas trompés en lui réservant un traitement de choc tout au long du match. Kalou, transparent, a sauvé sa rencontre en délivrant une passe décisive millimétrée à Drogba alors que Yaya Touré, censé être l'homme à tout faire du milieu de terrain, a très peu pesé sur le jeu de sa sélection.
Précédées d'une très forte attente, les vedettes ivoiriennes, qui évoluent pourtant dans les plus grands championnats européens, ont peut-être eu du mal à gérer la pression lors de leur entrée en lice. Mais à ce rythme, c'est une nouvelle désillusion que risquent de connaître les Eléphants, obligés de réagir à tout prix dès jeudi face au Burkina Faso.

parlement marocainLa liste des projets de textes de loi prioritaires qui devront être préparés par le nouveau gouvernement n'est pas encore dévoilée. Il va falloir attendre l'annonce par le chef du gouvernement, devant le Parlement, de son programme gouvernemental pour avoir plus de détails afin de savoir comment l'on va procéder à ce niveau.

Raid Tanja-Lagouira: Accueil chaleureux des participants à leur arrivée à Dakhla

A l'instar de la ville de Laâyoune, la cérémonie d'accueil à Dakhla a été grandiose et riche en couleurs, chants et manifestation des sentiments patriotiques dans une ambiance festive et conviviale.

callcenterUne étude réalisée par AT Kearney montre que 7 pays africains figurent parmi les 50 meilleures destinations mondiales pour la délocalisation des services informatiques, également appelée offshoring. Égypte, Tunisie, Maroc et Sénégal sont parmi les destinations privilégiées par les entreprises occidentales.
Une population francophone ou anglophone bien formée et peu payée… Voilà de quoi intéresser les entreprises occidentales pour délocaliser leurs services informatiques.
canabis_maLe Maroc, qui a mobilisé plus de 11.000 éléments de forces de l'ordre dans sa stratégie anti-drogue, entend réduire la culture de cannabis de son niveau actuel, estimé à 50.000 hectares, à 12.000 ha d'ici 2012.

En 2009, plus de 200 tonnes de drogues ont été saisies au Maroc contre près de 110 tonnes l'année d'avant. La dernière en date remonte à mercredi dernier quand les éléments de la brigade conjointe de la police et de la douane du Maroc à Bab Sebta (ville frontalière avec l'Espagne) ont saisi, au cours des deux derniers jours, prés de 130 kg de résine de cannabis (Chira) lors de quatre opérations distinctes.
mrbrochetteL'emblématique enseigne marocaine dévoile son nouveau concept, ses projets et ambitions internationales

Mr. Brochette, enseigne marocaine créée en 1957 et spécialisée dans la Restauration rapide, le Fast-food, le Sandwich & Vente à emporter, vient d'ouvrir un nouveau restaurant à Marrakech. Premier de l'enseigne dans la ville ocre, ce nouveau point de vente - dont l'inauguration s'est faite en présence du comédien Jamal DEBBOUZE - symbolise le « renouveau » de la marque. C'est un tout nouveau concept – ou du moins un concept renforcé – que Mr. Brochette prône désormais, que ce soit au niveau de son identité visuelle, de son service ou de sa stratégie de développement national et international. Un passage stratégique pour cette enseigne qui se veut le 1er fast-food au Maroc.
Fujitsu lance sa stratégie globale Cloud développée grâce à une collaboration concrète entre les clients et l'entreprise en matière de services de Cloud Computing, d'essais et de fourniture de solutions à travers le monde.

Cette stratégie repose sur les quatre modes de consommation qui, selon Fujitsu, fondent le Cloud Computing. Les clients se verront proposer un accès continu à un, plusieurs ou l'ensemble des quatre modes que représentent l'Infrastructure, les Applications, les Activités et les Contenus. Fujitsu propose déjà des plateformes Cloud régionales en mode Infrastructure et cette offre est aujourd'hui renforcée par le déploiement mondial d'une plateforme Cloud standardisée.
Fujitsu a décidé d’harmoniser l’ensemble de ses ordinateurs portables sous la nouvelle marque LIFEBOOK. Une décision stratégique qui est loin d’être fortuite. Marque de premier plan jouissant de 20 ans d’histoire et d’expérience, LIFEBOOK symbolise les valeurs centrales de Fujitsu : innovation, fiabilité, écologie et conception axée sur l’homme. Le LIFEBOOK est, en outre, un composant-clé du portefeuille Dynamic Infrastructures de Fujitsu.

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/templates/default/user.php on line 260
Page 4 sur 52

About Callisto

All demo content is for sample purposes only, intended to represent a live site.

The sample pages are intended to show how Callisto can be constructed on your site.

Newsletter

Subscribe to our newsletter and stay updated on the latest developments and special offers!