Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 763

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198
lundi, 20 novembre 2006 08:24

CHICHA : C'est beaucoup plus dangereux qu' on ne le croit

Écrit par Albayane
Évaluer cet élément
(0 Votes)

chichaL'Organisation mondiale de la Santé de la méditerranée orientale (Emro) s'inquiète de la progression du nombre de fumeurs de chicha. Elle rappelle que la dangerosité de la pipe à eau en termes sanitaires est aussi importante, si ce n'est plus, que celle de la cigarette.
Fumer la chicha peut être aussi nocif que fumer la cigarette. C'est le message que l'Organisation mondiale de la Santé de la méditerranée orientale (Emro) souhaite faire passer chez les fumeurs de pipe à eau, qui ont tendance à penser que la chicha n'a aucune incidence sur la santé. Sur le continent africain, la plupart des consommateurs de ce tabac se concentrent dans le Nord.

Au Maroc Le phénomène s'accroît, prend de l'ampleur et devient un phénomène social, un mode de vie .
Celles et ceux qui fument la chicha ont leur habitudes , leur cafés favoris , leur place , leur amis ( es ) et tout un rituel qui va avec un tel le décor , l'ambiance , la musique .Fumer la chicha devient pour certains une condition pour s'affirmer au sein du groupe , pour d'autres c'est un passe temps agréable et pour beaucoup c'est une réelle dépendance en d'autre terme une drogue .

CHICHA OU HACHICH , C'EST KIF KIF

Le nom chicha est une déformation du mot hachich, la consommation de cette drogue étant l'usage initial de cet instrument.
Les experts du domaine de la santé tentent de briser cette image inoffensive de la pipe orientale, munie d'un long tuyau communiquant avec un flacon d'eau aromatisée que la fumée traverse avant d'arriver à la bouche du fumeur.
Une étude de l'OMS révèle que le fumeur de narguilé est exposé à de plus importantes quantités de nicotine, de monoxyde de carbone et d'autres toxines que le fumeur de cigarettes.
L'étude souligne que la force nécessaire pour aspirer l'air à travers le tuyau permet à la fumée de pénétrer plus profondément dans les poumons.
La fumée d'une heure de chicha vaut celle de 100 à 200 cigarettes
De plus en plus de jeunes femmes et de jeunes hommes fument la chicha , il suffit pour s'en rendre compte de voir les allers et venues incessantes au niveau de certains cafés réputés pour leur chicha qui produit des effets similaires a ceux du cannabis selon certains habitués qui sont devenus des accros de cette nouvelle forme d'intoxication du corps et de l'esprit . Le rajeunissement de l'âge des fumeurs de chicha devrait inquiéter et soulever des interrogations sur cette tendance qui peut avoir des conséquences sur la santé O combien fragile de nos jeunes qui semblent vouloir goutter a toutes les sauces.
Ce qui attire ces nouveaux consommateurs, ce sont notamment les différents parfums disponibles : pomme, orange, rose, raisin, melon, miel, noix de cocoŠ Des parfums qui séduisent, mais font oublier les dangers de la chicha. «La fumée d'une heure de chicha équivaut la fumée de 100 à 200 cigarettes. Le tabac consommé pendant cette même période équivaut à celui de 50 cigarettes.
Chicha passive
Ce qui pose problème avec la chicha, c'est que les clients fument rarement dans la rue et restent plutôt confinés dans des cafés ou lieux spécialisés, à la merci de la fumée rejetée dans l'air. «Il y a une grande promiscuité et lorsque les gens restent longtemps, ils sont exposé à un effet toxique très important. Comme on parle de tabagisme passif, on pourrait parler de «chicha passive»».
Résultat, on observe chez les fumeurs de chicha des maladies similaires à celles causées par la cigarette, par exemple les maladies pulmonaires et certains cancers. Par ailleurs, une étude égyptienne, dont les conclusions devraient être rendues en mars, indique que des cas de tuberculose contractés dans les «fumoirs» ont été répertoriés. Pour ce qui est des femmes enceintes, les bébés peuvent naître prématurément, avoir un poids faible à la naissance, être victime de mort subite et être plus sensibles aux maladies pulmonaires.
Devant l'ampleur que prennent les choses et face a la passivité des autorités qui semblent fermer les yeux, il y a lieu de s'inquiéter de la progression du nombre de fumeurs de chicha. Il est aussi utile de rappeller que la dangerosité de la pipe à eau en termes sanitaires est aussi importante, si ce n'est plus, que celle de la cigarette.
Pour connaître le fin mot de toute cette tendance qui nous vient d'ailleurs, il nous semble nécessaire d'entreprendre une étude sérieuse pour savoir exactement ceux que cachent ces préparations de pommes, de miel , de raisin ou d'orange qui peuvent selon certains connaisseurs dissimuler l'odeur des drogues qui sont fumées avec la chicha dans certains lieux qui ne marchent que grâce a ce commerce d'un genre nouveau.
A bon entendeur salut.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/templates/default/item.php on line 248
Lu 3626 fois Dernière modification le lundi, 20 novembre 2006 08:26

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.