mercredi, 07 mars 2007 10:24

Réchauffement climatique et sécurité énergitique à l'ordre du jour du sommet européen

Écrit par map
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le réchauffement climatique et la politique énergétique constitueront les principaux points à l'ordre du jour du sommet européen qui se tiendra les 8 et 9 mars à Bruxelles.Placé sous le thème "L'Europe réussit ensemble", ce sommet essayera de dégager un plan d'action sur la politique européenne de l'énergie dont les objectifs essentiels sont la sécurité d'approvisionnement et la réduction de la dépendance énergétique extérieure de l'Union européenne (UE).

Le plan d'action introduira notamment des objectifs afin de réduire les émissions de CO2 en Union européenne et d'augmenter la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique totale de l'UE.

Le sommet entérinera, dans ce sens, la décision du conseil des ministres européens de l'Environnement qui sont tombés d'accord, mardi à Bruxelles, pour que l'UE réduise ses émissions de CO2, principal gaz à effet de serre, d'au moins 20 pc d'ici à 2020, voire même de 30 pc en cas d'accord futur au niveau international.

A la veille du sommet européen, la chancelière allemande Angela Merkel, dont le pays assure la présidence de l'UE a appelé les dirigeants européens à "agir maintenant avec détermination (...) pour faire face efficacement aux dangers du changement climatique".

"Nous devons tirer parti de cette réunion de printemps pour arrêter une stratégie qui garantisse durablement notre approvisionnement en énergie et la protection du climat. La manière dont nous traiterons cette question aura des répercussions sur l'avenir de l'Europe et au-delà de ses frontières", a-t-elle souligné dans une lettre adressée aux chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres.

Le sommet abordera également la mise en oeuvre de la stratégie de Lisbonne pour la croissance et l'emploi. Les Etats membres devront donner de nouvelles impulsions à la poursuite des politiques économiques et budgétaires en faveur de la croissance et de la stabilité, au renforcement du marché intérieur et de la compétitivité européenne, au développement de l'innovation, de la recherche et de l'éducation, à la nécessité d'améliorer la qualité de l'emploi et de consolider le modèle social européen.

Au volet international, la situation notamment au Moyen Orient, en Irak, au Darfour et au Liban seront au menu des chefs d'Etat et de gouvernement des Vingt-sept réunis en conseil de printemps dans la capitale européenne.(MAP).

Lu 7890 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.