Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 763

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198
mercredi, 07 mars 2007 17:40

une étude du bit met en garde contre la féminisation des travailleurs pauvres .

Écrit par map
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les femmes représentaient 1,2 milliard sur 2,9 milliards de travailleurs dans le monde en 2006 mais elles sont de plus en plus au chômage (81,8 millions), ou confinées dans des emplois peu productifs du secteur de l'agriculture et des services, ou encore sont moins rémunérées que les hommes pour des postes comparables.


Ces disparités de statut, de sécurité de l'emploi, de salaires et d'éducation entre hommes et femmes contribuent à la "féminisation des travailleurs pauvres", selon un nouveau rapport du Bureau international du Travail (BIT), publié mercredi à Genève à l'occasion de la Journée internationale de la Femme.

D'après le document intitulé "les Tendances mondiales de l'emploi des femmes 2007", en dépit de quelques progrès, beaucoup trop de femmes sont encore bloquées dans des travaux peu rémunérés, souvent dans l'économie informelle, quasiment sans protection juridique, peu ou pas de protection sociale et une très forte précarité.

Le rapport recommande de donner aux femmes la possibilité de travailler pour sortir, elles et leur familles, de la pauvreté en créant des opportunités d'emplois décents qui leur permettront d'exercer une activité productive et rémunératrice dans des conditions de liberté, de sécurité et de dignité humaine.

Sinon, le processus de féminisation des travailleurs pauvres se poursuivra et se transmettra à la prochaine génération, estime le rapport.

L'étude montre aussi qu'aujourd'hui 47,9 pc de femmes en âge de travailler occupent un emploi salarié contre 42,9 pc qu'il y a dix ans, cependant, plus une région est pauvre, plus les femmes risquent, davantage que les hommes, d'occuper des emplois familiaux non rémunérés ou de travailler à leur compte pour de faibles revenus.

En Afrique subsaharienne et en Asie du Sud-Est, quatre femmes sur dix ayant un emploi sont classées comme travailleuses domestiques, contre deux hommes sur dix.

Au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, les proportions sont de 3 sur 10 pour les femmes contre 1 sur 10 pour les hommes.

Selon les estimations du BIT, en 2006, les femmes avaient plus de risques d'être sans emploi que les hommes, le taux de chômage des femmes s'établissant à 6,6 pc, contre 6,1 pc chez des hommes.
{mospagebreak}
 Les ratios emploi/population, qui indiquent combien les économies tirent profit du potentiel productif de leur population en âge de travailler, sont beaucoup plus faibles pour les femmes que pour les hommes dans le monde entier.

A peine la moitié des femmes en âge d'être économiquement actives (15 ans et plus) travaillent effectivement, alors que c'est le cas de plus de 7 hommes sur 10.

Le déséquilibre qui existe entre les deux sexes au regard des taux d'emploi de la population est le plus marqué au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, où à peine plus de 2 femmes sur 10 travaillent, contre près de 7 hommes sur 10, indique la même source.

Le rapport note, toutefois, que ce fossé entre les ratios emploi/population des hommes et des femmes s'est réduit dans toutes les régions depuis dix ans, sauf en Asie de l'Est où il s'est creusé et en Afrique subsaharienne où il est resté inchangé.

Par ailleurs, dans la plupart des régions et des professions, les femmes gagnent moins d'argent pour le même emploi.

Mais certaines données indiquent que la mondialisation peut aider à réduire l'écart salarial dans certaines professions.

Un examen des données disponibles pour 6 catégories professionnelles montre que, dans la plupart des économies, les femmes ne gagnent encore que 90 pc ou moins de ce que gagnent leurs collègues masculins.

Même dans les emplois dits "féminins" tels que la garde d'enfants et l'enseignement, la parité salariale fait défaut.

Enfin, bien que les jeunes femmes aient plus de chance d'apprendre à lire et écrire qu'il y a dix ans, l'accès à l'éducation et le niveau d'éducation sont loin d'être équivalents pour les hommes et les femmes dans la plupart des régions.

En effet, 60 pc de ceux qui abandonnent leur scolarité sont des filles qui doivent souvent quitter l'école pour aider à la maison ou aller travailler.

Empêcher les filles de terminer leur éducation, même primaire, obère leurs chances de façonner leur avenir, souligne l'étude du BIT.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/templates/default/item.php on line 248
Lu 2058 fois Dernière modification le lundi, 16 janvier 2012 03:02

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.