Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 763

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198
samedi, 07 juillet 2007 14:15

état d'alerte maximum face à la menace terroriste

Écrit par Romandie
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Maroc a décidé vendredi de relever au "maximum le seuil d'alerte face à la menace terroriste", a annoncé vendredi le ministère de l'Intérieur.

"Le Ministre de l'Intérieur a annoncé sa décision de relever au maximum le seuil d'alerte en matière de menace terroriste", souligne un communiqué publié à l'issue d'une réunion à laquelle ont participé tous les responsables marocains chargés de la sécurité au niveau régional et national.

Cette mesure a été prise pour contrer "l'actuelle menace terroriste avérée contre notre pays sur la base de renseignements fiables", et elle "exige des organes (de sécurité) une mobilisation extrême(...) et de redoubler de vigilance", a poursuivi le ministère.

Le ministère n'a pas explicité en quoi consistaient ces menaces.

Il a souligné que ce "renforcement du dispositif de sécurité exigera l'accroissement du niveau de mobilisation et s'effectuera à travers des contrôles supplémentaires et un déploiement optimal des forces de sécurité".

La dernière fois que le Maroc avait décidé de relever l'état d'alerte remonte au printemps. Casablanca, la capitale économique du royaume, avait été le théâtre d'incidents le 11 mars, et les 10 et 14 avril quand six kamikazes se sont fait exploser et un septième a été abattu par la police avant de pouvoir actionner sa ceinture d'explosifs.

Un policier avait été tué et 45 personnes blessées, dont neuf grièvement, selon le bilan officiel.

A ce propos, le ministre de l'Intérieur a relevé dans son communiqué que les événements de Casablanca "ont confirmé les appréhensions des autorités marocaines, en indiquant que l'issue qu'ont connue ces évènements a démontré l'efficience du plan d'action mis en oeuvre".

"Des informations fiables parvenues ces derniers jours au ministère de l'Intérieur ont fait état de la préparation d'actes terroristes au Maroc et c'est dans ce cadre que la réunion sécuritaire s'est tenue pour sensibliser la population et les responsables sécuritaires", a déclaré à l'AFP une source sécuritaire marocains ayant requis l'anonymat.

Tous les responsables de la sécurité du royaume ont participé à la réunion de Rabat qu'ont coprésidée le ministre de l'Intérieur, Chakib Benmoussa et le ministre délégué à l'Intérieur, Fouad Ali El Himma.

"Le Maroc coopère totalement avec les services de police étrangers et s'inscrit pleinement dans la lutte antiterroriste au plan international", a ajouté la même source.

Pour faire face à la menace terroriste, le Maroc "se place donc dans une situation d'extrême vigilance", a conclu la source sécuritaire.

La réunion sécuritaire de Rabat s'est tenue quelques jours après les attentats manqués de Londres et de Glasgow. Elle survient également après l'arrestation à Barcelone de quatre Marocains soupçonnés de lien avec Al Qaïda.

Les quatre hommes sont soupçonnés d'appartenir à une cellule recrutant des islamistes radicaux pour les envoyer s'entraîner dans des "camps terroristes" dans le désert du Sahel, selon ce communiqué du ministère espagnol de l'Intérieur.

Ces quatre Marocains sont visés par des mandats d'arrêts internationaux délivrés par le Maroc qui réclame leur extradition, selon la même source.

Jeudi dernier, le juge antiterroriste français, Jean-Louis Bruguière a déclaré à Madrid que la menace terroriste est à un niveau "très élevé" en Europe, particulièrement en France, et dans le Maghreb.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/templates/default/item.php on line 248
Lu 3067 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.