Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 763

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198
Imprimer cette page
jeudi, 12 juillet 2007 08:15

Oriental-Visite royale : La région de l'Oriental change de physionomie

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Oriental-Visite royale : La région de l'Oriental change de physionomieDans trois à quatre ans, les grands projets structurants, lancés par SM le Roi Mohammed VI dans la région de l'Oriental depuis mars 2003, date à laquelle le souverain avait annoncé depuis cette ville millénaire, l'Initiative pour le développement de la région de l'Oriental, devraient complètement changer la physionomie de la région.

Appelée à se hisser en un véritable pôle de développement économique et une destination touristique par excellence.

Les grands projets structurants visent le désenclavement de la région, grâce à la connexion de la région au réseau autoroutier national, dont les travaux ont été lancés au début de cette année, le raccordement de la ville de Nador, dotée d'un grand port moderne, ces dernières années, au réseau ferroviaire, via Taourirt, et la création d'un nouveau pôle touristique, au nord-est du pays, autour de la ville de Saidia, destiné au développement du tourisme intérieur et international.
L'oeuvre, amorcée par SM le Roi Mohammed VI dans la région de l'Oriental, et qui s'est traduite en quatre ans seulement, par l'injection d'investissements colossaux dans la région, se chiffrant pour les seuls grands projets structurants, à 94 milliards de dh, est gigantesque et grandiose.

Le tronçon autoroutier Fès-Oujda devrait, une fois achevé, écourter la distance et vaincre les difficultés naturelles de relief qui ont, pendant longtemps, enfoncé encore davantage l'enclavement de la région.

La connexion de la ville de Nador au réseau ferroviaire devrait, de son côté, imprimer plus de dynamique au port de Nador, comme une nouvelle jonction maritime avec l'Europe, la Méditerranée et le monde arabe. La nouvelle station balnéaire de Saidia, devrait, pour sa part, apporter une contribution appréciable au développement du tourisme, de par sa proximité de l'Europe.

Ces grands projets, qui s'inscrivent dans une vision globale d'avenir, devraient, servir de support à la promotion de l'emploi et d'appoint au développement du secteur agricole et pastoral, grâce à l'effet d'entraînement que ces projets devraient générer pour l'ensemble de la région et sur les autres secteurs.

Cette vision globale avait été arrêtée par SM le Roi dans un discours historique, à partir de la ville d'Oujda, une ville fondée par Ziri Ibn Attia, en l'an 994 de l'ère grégorienne (384 de l'hégire) et qui a célébré depuis quelques années son premier millénaire.

Berceau du nationalisme, célèbre par ses révoltes du 16 Août 1953, après l'exil de feu SM Mohammed V et de la famille royale, la ville d'Oujda tire une immense fierté des visites régulières de SM le Roi Mohammed VI à cette région, des visites royales qui s'accompagnent de plusieurs autres projets de mise à niveau urbaine et de développement social, qui ont fait qu'en dix ans, la ville soit devenue une cité moderne, aux grandes artères illuminées, aux places publiques verdoyantes et aux carrefours dignes des grandes villes.

Le plan d'action arrêté par SM le Roi en faveur de la région de l'Oriental avait en effet, une dimension stratégique, celle d'intégrer cette région à une vision globale de développement de l'ensemble des régions du Royaume, en attestent les autres grands projets structurants, engagés au Nord, à Casablanca, à Rabat, Marrakech et Agadir.

Pour la région de l'Oriental, ce plan vise en sus à garantir le développement de la région, en tablant sur ses propres potentialités et ses atouts, à l'abri de certaines contingences conjoncturelles.

Les investissements colossaux injectés dans la région depuis 2003 viennent en effet traduire sur le terrain l'engagement et la ferme détermination du souverain d'intégrer cette région dans la vision globale de développement, arrêtée pour la région de l'Oriental en mars 2003.

Les projets d'infrastructures totalisent 24,46 milliards DH, ventilés sur six projets dont l'autoroute Fès-Oujda (9 milliards DH), la rocade méditerranéenne (1,4 milliard DH), la double voie Oujda-Nador (150 millions DH), la voie ferrée Taourirt-Nador (2,6 milliards DH), l'élargissement de la route nationale 17 reliant Oujda à Figuig (250 millions DH) et la construction d'un aérodrome à Bouarfa (180 millions DH).

Le plan d'action prévoit également la réalisation de trois pôles d'excellence à savoir le pôle de développement industriel de la région de l'Oriental (780 millions DH), la nouvelle station balnéaire de Saidia (12 milliards DH) et le projet d'extension de la Nouvelle station touristique de Saidia (156 ha) pour un coût de 16,58 milliards DH ainsi que des projets structurants à caractère touristique, en cours d'exécution, pour un coût de 63,7 milliards DH.

Il s'agit notamment des projets touristique Kalat Iaazanane-Bni Boughafer, de Sidi Massaoud-Beni Chiguer et de Mar Tchica-Boukana. L'initiative royale pour le développement de la région orientale a également inscrit la réalisation d'une zone franche dans la région de Nador, intégrant, outre le port, des espaces économiques, commerciaux et touristiques, ainsi que l'aménagement de la zone touristique côtière de Saïdia et la valorisation du produit agricole de la région à travers sa modernisation et le développement de l'agro-industrie.

Ces grands projets sont menés parallèlement à de vastes chantiers de mise à niveau des différents centres urbains, notamment les villes d'Oujda et de Berkane, pour lesquelles les fonds engagés s'élèvent respectivement à 5,1 milliards DH et 511,5 millions DH, ainsi que leur équipement en infrastructures de base (électrification, eau potable, assainissement liquide).

Les populations de la région orientale peuvent se réjouir que grâce à ces programmes, l'électrification, engagée en faveur de l'ensemble des populations urbaines et rurales, a pu être conduite à 97 pc, alors que l'adduction potable devrait avoisiner ces proportions dans deux ans au maximum. L'approvisionnement en eau potable des grandes villes de la région est désormais assuré jusqu'à l'an 2025.

L'initiative royale pour le développement de la région orientale a porté ses fruits. La fréquence des visites royales dans la région, qui suscite la fierté des populations de la région, a imprimé une forte intensité à la mise en oeuvre de ces projets d'envergure, dont les retombées ne tarderont pas à se faire sentir, à court terme.

Au plan économique comme au niveau social, un effort inlassable et soutenu est déployé dans la région, avec la contribution et le concours des pouvoirs publics et des différentes institutions, l'objectif étant de redonner à la région sa place et son rôle d'antan, en tant que ville millénaire, fondée en l'an 994 de l'ère Grégorienne et qui conserve encore des vestiges de ce patrimoine historique, dont la mosquée Omar Ibn Abdelaziz, vieille de plusieurs siècles.

Que Sidi Yahya Benyounes, le saint-homme de la ville d'Oujda, qui est vénéré par les adeptes des trois religions, repose en paix, lui qui avait, selon la légende, prédit 4 siècles avant l'ère Grégorienne, l'avènement de l'Islam, comme religion de paix, de tolérance, de dialogue et d'ouverture, qui fait aujourd'hui la force du Maroc et son âme spirituelle, en atteste l'intérêt particulier attaché par SM le Roi, Amir Al Mouminine, aux questions cultuelles, qui s'est traduit par la construction et la restauration de plusieurs mosquées dont celle de Omar Ibn Abdelaziz d'Oujda.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/templates/default/item.php on line 248
Lu 3211 fois Dernière modification le jeudi, 12 juillet 2007 08:18
map