mardi, 14 août 2007 05:18

Le maire de Rabat jugé pour infraction électorale

Écrit par Panapress
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Rabat, Maroc - Le maire de Rabat, Omar el Bahraoui, comparaîtra jeudi devant le tribunal de première instance de Rabat pour "campagne électorale prématurée", "utilisation de moyens appartenant à la commune pour influencer les électeurs", "promesses électorales" et "non-respect de la réglementation électorale".
Outre Omar el Bahraoui, du parti Mouvement populaire (MP, au gouvernement), trois autres personnes de la mairie de Rabat comparaîtront dans le cadre de cette même affaire devant le tribunal, a appris la PANA lundi à Rabat de source judiciaire.

Quelque 80 personnes présentes jeudi soir au domicile du maire, au quartier résidentiel de Souissi à Rabat, perquisitionné par les forces de l'ordre, seront convoquées par la cour en tant que témoins.

Des groupes d'intervention rapide de la Police ont été mis à la disposition du Parquet général pour constater les "cas de flagrant délit en matière de violation des lois électorales", a-t-on ajouté.

Les mesures prises par le Parquet, rappelle la même source, s'inscrivent dans le cadre des recommandations adoptées lors de la réunion de la Commission mixte regroupant les ministères marocains de la Justice et de l'Intérieur pour garantir le bon déroulement des élections législatives, prévues le 7 septembre.

Le Procureur du roi avait déjà auditionné vendredi le maire de Rabat et 84 autres personnes.
Lu 3235 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.