Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 763

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198
vendredi, 17 août 2007 14:40

Le projet Fès Shore sera aménagé par MedZ

Écrit par Mohamed Jellouli
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Un statut sur lequel elle parie tout son avenir. En effet, la ville a de grandes ambitions. D'importants projets structurants sont lancés. En matière d'industrie, des zones dédiées sont mises à niveau ou en cours d'aménagement pour répondre aux besoins des investisseurs.

Dans ce sens, les chiffres sont éloquents. Si l'on se réfère aux statistiques établies fin juin 2007 par le Centre régional d'investissement de Fès-Boulemane (CRI), la région a bien renoué avec la croissance. L'année 2007 s'annonce positive et porteuse par rapport à 2006 en termes de création d'entreprises. En effet, 1204 certificats négatifs ont été délivré pour le premier semestre 2007 avec 495 entreprises créées permettant de générer quelque 2400 emplois. Par ailleurs, le montant global des projets d'investissement au premier semestre 2007 ayant reçu un avis favorable est évalué à 7825 Mdh, correspondant à 105 projets. Ils devront permettre de créer quelque 16.785 emplois. L'investissement étranger représente 87% de l'investissement total prévu avec un montant global de 6,8 millions de DH. Il concerne principalement le secteur touristique. L'investissement espagnol vient en tête avec une part de 71% des investissements étrangers prévus.

Tous les indicateurs sont donc au vert. De fait, le nombre de projets ayant reçu un avis favorable a progressé de 36%, le volume des investissements quant à lui est passé de 1,5 à 7,8 milliards de DH (+ 390%) par rapport à la même période de l'année précédente.

En matière de communications, la ville est reliée aux pôles économiques de Casablanca et Tanger par l'autoroute; elle s'appuie ainsi sur un aéroport certifié aux normes internationales et une gare ferroviaire moderne, en cours d'achèvement.

Ces structures se veulent des plaques tournantes du trafic national et international. De ce fait, les dessertes aériennes se multiplient et confortent le boom touristique constaté sur la destination. Destination qui enregistre plus de 774 millions d'investissement, soit 19% de hausse l'an dernier. Ses atouts ? Des niches «originales», le patrimoine, le thermalisme et le patrimoine culturel. La station de Moulay Yacoub, qui s'est offert un lifting est désormais inscrite dans le planning de nombreux tour-opérateurs étrangers. Celle-ci accueille quelque 50.000 visiteurs par an. En matière de tourisme, la ville place la barre très haut. Elle a été la première ville à lancer son Plan de développement régional touristique (PDRT). Par ailleurs, de nombreux projets sont en cours comme l'aménagement des zones de Ouislane et de Oued Fès. Il y a également la réhabilitation et la restauration de nombreux Foundouks historiques en lieux d'animations culturelles. Les étrangers investissent la médina et restaurent les riads et maisons d'hôtes à coup de millions. La formule a marché à Marrakech et Essaouira. Aussi Fès entend profiter de ce riche patrimoine. La capacité d'hébergement se développe aussi. Aujourd'hui, celle-ci atteint pratiquement quelque 10.000 lits. Elle sera quasiment triplée grâce à l'aménagement des deux nouvelles unités d'aménagement touristiques; la réhabilitation des Foundouks de la médina et la mise à niveau des structures existantes. un train touristique permet de sillonner la ville, des places comme la fameuse Boujloud deviennent de véritables lieux d'animation, à l'instar de Jamâa El Fna, à Marrakech.

Les festivals, notamment celui des musiques sacrées, renforcent l'image culturelle de la ville. Mais, d'autres manifestations (Jazz in riads, festival des arts culinaires, de la musique soufie ou du malhoun) ont aussi un impact à l'échelle internationale.

Il est évident que la ville se démarque et joue désormais un rôle de stimulant et de pôle d'attraction de la région.

A l'instar des autres régions du Royaume, la Région de Fès-Boulemane revit un dynamisme nouveau dans tous les domaines : tourisme, industrie, habitat, service, artisanat. Ces chantiers s'inscrivent dans les stratégies de développement sectorielles (PDRI, PDRT en marche et un PDRA en cours).

La vision Fès 2015 prévoit un positionnement de Fès en tant que destination à part entière de séjour et de City Break tout en maintenant son produit actuel de circuit, qu'il s'agira de compléter et d'innover. L'objectif est de tripler les chiffres d'ici cette date butoir. A noter que la durée moyenne de séjour est 2,1 à 3 jours et le taux d'occupation varie entre 34 et 58%.
 
Ainsi, dans le cadre d'une vision stratégique coordonnée entre les différents acteurs locaux et institutionnels pour un développement régional industriel, le premier Programme de développement régional industriel (PDRI) a été lancé dans la région avec un espace dédié à l'offshoring «Fès Shore» afin de positionner «Fès» au sein de la stratégie nationale de développement industriel «Emergence» et impulser le développement de nouveaux métiers pour stimuler la croissance et le repositionnement de secteurs structurants à fort potentiel et à grande valeur ajoutée. Le projet Fès Shore sera aménagé par MedZ sur une superficie totale de 14 Ha. Après 24 mois de travaux intenses, la première tranche du projet sera opérationnelle sur 60.000 m2.

La région sera dotée aussi d'une université libre de Fès (ULF), orientée vers les métiers de l'avenir et ouverte sur le monde socioéconomique. D'un coût global de 80 millions de DH, le projet ULF Technologia entend contribuer efficacement au développement du potentiel humain en ingénieurs et en cadres supérieurs performants dans la région.

La disponibilité de ces compétences est généralement un élément déterminant pour le choix d'investissement dans la région, surtout dans les domaines des nouvelles technologies.
Liberation

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/templates/default/item.php on line 248
Lu 2599 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.