Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 763

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198
vendredi, 31 août 2007 07:06

Mohamed Soual réponds aux questions des internautes

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Comme à leur accoutumée, les candidats du PPS se prêtent au jeu. Des questions, qui demandent parfois mûre réflexion, ont été posées par des internautes de divers horizons, des sympathisants et des non sympathisants. Chacun cherchant à sa façon un Maroc meilleur. Grâce à ce débat enrichissant, chaque partie satisfait sa propre curiosité.

Le politicien connaît les attentes des citoyens, et ces derniers ont la chance de parler à des candidats et des décideurs sans intermédiaire. Voici le texte intégral de l'interview t'chat accordée par Mohamed Soual et publié sur le site www.pps2007.com

skoubidou :

Cher Soual,

Faites-vous partie des comploteurs de la liste des femmes qui ont été derrière l'écartement de Skalli de la tête de liste?

Sinon, qu'en pensez-vous ?


Mohamed Soual :

Cher Skoubidou

Je suis un militant engagé et attaché aux principes et idéaux sur lesquels j'ai grandi dans mon parti et le complot ne fait jamais partie de notre comportement et encore moins de notre éthique.

J'ai soutenu la décision qui nous a été proposée par Ismail Alaoui, notre secrétaire général car conforme à la procédure adoptée à l'unanimité par le bureau politique.

J4étais d'autant plus d'accord avec le secrétaire général que le choix de Gajmoula était pertinent car c'est une grande dame que j'ai découvert comme fin politique lors des délibérations du BP dont, il faut le rappeler, elle fait partie et ensuite c'est notre façon de marquer la prééminence de la question nationale ou moment ou l'intégrité nationale traverse une étape décisive dans le parachèvement de notre intégrité territoriale.

S'agissant de la deuxième de la liste, Amal Amri c'est une grande militante de L'UMT et j'ai toujours été pour l'alliance stratégique PPS parti progressiste et l'UMT syndicat indépendant.

J'ai appelé Nouzha, qui comme militante honore mon parti pour l'implorer de se maintenir en 3ème position car ou on a 6% des suffrages et elle sera à nouveau parlementaire ou on les a pas et elle ne sera pas parlementaire même tête de liste.

Par ailleurs j'ai été élevé dans ce parti par le respect de la discipline collective. Il n'est d'ambition que collective. C'est mon honneur et mon éthique.


loupsolitaire :

Bonjour,

J'aimerais que vous me répondiez franchement sans langue de bois. Est ce que vous avez ranimé la koutla juste pour les élections ou c'est parti pour durer? Si la Koutla échoue prendrez-vous pat à un futur gouvernement même présidé par le PJD?

Merci pour votre franchise.


Mohamed Soual :

Merci loupsolitaire

Votre question est franchement intéressante. Sans refaire de l'histoire, en 67 / 68 le parti communiste d'alors avait appelé à l'unité des forces de gauche et nationaliste. Feu Ali Yata avait tout fait pour la naissance de la Koutla en 92. Pour nous sincèrement dans cette phase historique c'est une option stratégique. Ce qui portera encore plus haut le projet démocratique et de développement économique et social c'est l'alliance Koutla avec le palais et derrière SM le Roi.

Cependant vous avez raison de vous interroger. J'espère que n,os alliés seront à la hauteur des enjeux primordiaux de notre pays que la compétition préjudiciable aux intérêts supérieurs du pays et du pays ne puisse pas être un obstacle aux objectifs stratégiques fixés ors de la réunion du 22/08.


Nous ne associerons pas à un gouvernement ou sera le PJD pour une raison simple et objective : nous et le PJD nous défendons deux projets de société différents. Et je défendrai personnellement jusqu'au bout cette position, si nécessaire, devant les instances de mon parti.


zouave99 :

Salut!

J'aimerais bien savoir si vous comptez dissoudre la seconde chambre car elle n'a pas de sens? Puis est-ce que vous pensez que le prochain gouvernement sera un vrai exécutif si les élections sont aussi propres qu'on le dit?

Merci


Mohamed Soual :

Bonjour Zouave 99

La dissolution de la deuxième chambre est une disposition constitutionnelle. Il faut un projet de réforme de la constitution que proposera le Roi ou le parlement aux 2/3 des représentants, ce qui est pratiquement impossible. Ensuite un référendum populaire adoptera ou pas.

Ceci écrit,  nous sommes pour un réaménagement qui limite le pouvoir de cette chambre comme faire tomber le gouvernement par un motion de censure, désigner ses membres des différents collèges la constituant sur la base des résultats des suffrages directs. Faire en sorte que la redondance de ses prérogatives avec celle de la chambre des représentants ne pénalise pas le travail législatif. Enfin nous militons pour l'activation du conseil économique et social



Amal :

Bonjour,

Quelle place avez vous donné à l'environnement et à sa protection dans votre parti? Quand est-ce que il y aura une loi contre les pollueurs?


Mohamed Soual :

Bonjour Amal

Transmettez moi votre adresse mail et je vous enverrai notre programme et en particulier la partie relative à l'environnement, d'autant que cette partie a été élaborée par notre camarade Abdelahad Fassi Fihri, un écologiste compétent et convaincu. Mais en tout cas rassurer vous, la préservation de l'environnement, du cadre de vie et la préoccupation du développement durable sont un grand souci pour le PPS et une activité économique génératrice de richesse pour la communauté.


Hicham :

Bonjour,

La santé est l'un des secteurs les plus indigents de notre pays. Il ne faut surtout pas être indigent pour y aller. Où en est le projet de l'AMO dont on nous a parlé tant? Quand comptez-vous réformer ce secteur?


Mohamed Soual :

Bonjour Hicham

J'ai envie de vous répondre comme j'ai répondu à Amal. La partie santé a bénéficié dans notre programme d'un très grand soin et nos camarades du secteur, sous la houlette de notre camarade Houcine Ouardi doyen de la faculté de médecine de Casa ont été vraiment très bons. Lisez cette partie de notre programme disponible sur notre site.


Aurore :

Bonjour,

Je suis citoyenne française et j'habite au Maroc et je suis membre du Parti communiste français et j'ai des attirances avec votre parti. Je voudrais savoir ce que compte faire votre parti pour lutter contre la pauvreté sachant que leur nombre a augmenté depuis le recensement dernier?


Mohamed Soual :

Salut camarade Aurore ;

Je ne sais pas si vraiment la pauvreté a augmenté depuis le dernier recensement mais en tout cas son niveau est très préoccupant. C'est pourquoi cette partie constitue un de nos engagements les plus forts. Nous nous engageons en effet si l'on a la confiance des électeurs de réduire de moitié le nombre de pauvres sur 5 ans. ( 3 millions au lieu de 6 aujourd'hui). Nous nous engageons également à gagner sur la période 25 places dans l'indice du développement humain tel que défini par le PNUD.

Il n' y a pas de mystère : l'éducation et encore l'éducation. Ensuite l'emploi qui est lé vrai défi à relever. Et en s'attaquant à la situation des populations rurales et à la féminisation de la pauvreté.

En tout cas merci pour votre question camarde.


Nacer :

Bonjour,

Vous avez basé votre scénario sur l'existence de sociétés citoyennes qui aiment contribuer au développement de leur pays, qui paient les impôts qui ne fraudent pas le fisc etc. or c'est un rêve de croire que ces entreprises existent en nombre chez nous, chacun a ses petites magouilles sinon comment expliquer que le tiers de l'économie soit informelle. Quelle est votre réaction?



Mohamed Soual :

Bonjour Nacer

Vous posez une vraie question. Il n'y a pas de mystère ! être citoyen c'est payer ses impôts. Réclamer des droits, et c'est légitime c'est également s'acquitter de ses devoirs.

S'agissant de la fiscalité il y a deux principes : l'incitation et la sanction. Il faut encourager les gens et les entreprises par des incitations fiscales et en particulier en faveur de ceux qui agissent dans l'informel et sanctionner les récalcitrants après avoir attirer leur attention.

Ensuite il faut moderniser l'administration fiscale, en particulier en recourant massivement aux technologies de l'information.

En tout cas notre objectif est d'amener dans le giron des contribuables 1000.000 de nouveaux contribuables. Quand il y aura plus de gens qui s'acquittent de leurs obligations fiscales on peut aussi alléger le fardeau des impôts.

Pour la fraude il faut de la persuasion et la sanction quand c'est grave et avéré.


Nezha :

Bonjour,

Je suis ingénieur agronome et le peu que je connais de la réalité du monde rural me pousse a dire que votre projet de réforme agraire est chimérique car il faut une refonte totale des textes et des statuts et cela prendra plus que 7 ans pour y arriver. Qu'en pensez vous?


Mohamed Soual :

Salut Nezha

Je ne fais pas partie des gens très pressé dans ce pays. Quand on engage des réformes profondes c'est aussi pour les générations futures et certaines réformes structurelles nécessitent du temps. J'ai 51 ans et ce qui m'importe aujourd'hui c'est de bien travailler pour léguer un Maroc meilleur à ma fille et aux enfants des autres.

Cependant, la question rurale est vrai préoccupation et l'agriculture mérite plus que jamais un traitement de choc : foncier, type de culture, urbanisation progressive de nos campagnes sont des vrai sujets dans un pays qui semble être installé dans une semi aridité. Et j'ai confiance en l'intelligence de notre peuple même si la tâche est rude.


Zouhair :

Bonjour,

Pour être clair ma question est la suivante : pourquoi les partis de la koutla n'ont pas respecté leurs engagements quand ils étaient dans l'opposition? Faut-il lire dans cela un changement d'orientation politique?

merci


Mohamed Soual :

Bonjour Zouhair

Vous voulez dire pourquoi les partis de la Koutla n'ont pas fait dans le gouvernement ce qu'ils promettaient lorsqu'ils étaient dans l'opposition.

Eh bien, c'est simple. Ils ont trouvé une situation beaucoup plus catastrophique que ce qui était imaginé. Ensuite le monde change et il faut s'adapter et plus on connait la réalité des dossiers plus il faut les traiter avec responsabilité. Mais là où ils ont pêché c'est qu'ils n'ont pas assez expliqué et pas assez dialogué avec les citoyens. Mais avouons quand même que beaucoup de choses ont été faites. Ce n'est pas parfait et c'est pour cela qu'il faut continuer à avoir confiance pour aller plus loin dans les réformes et les acquis.


Cupide :

Vous êtes directeur du pôle Dépôts et Consignations du groupe CDG et également expert international en matière de gouvernance auprès du PNUD, de l'OCDE et de la Commission économique Afrique relevant de l'ONU.

Sans indiscrétion, vous arrivez à vous faire combien par mois ?

NB : Par combien j'entends bien évidemment salaire


Mohamed Soual :

Tout ce que je peux vous dire et je suis prêt à vous le prouver que mon seul revenu provient de mon salaire que je perçois à la CDG. Sur la question de la bonne gouvernance où je travaille comme expert pour les organismes cités je ne perçois aucune indemnité sauf la prise en charge des frais de voyage quand il y en a.

Sur mon salaire à la CDG, je pense être correctement rémunéré  wa l hamdou li lah.


Pipsawi :

salut camarade si on atteint plus de 30 sièges au parlement quelles sont les ministères que notre parti va gérer ?


Mohamed Soual :

Salut camarade

Il faudrait d'abord qu'on soit dans la phase de constitution du gouvernement pour en parler. A l'heure où nous parlons je ne sais pas si on va y être ou dans l'opposition.

Enfin si on doit y être c'est une question qui sera débattu avec le premier ministre que SM le Roi aura désigné. Donc patience !


Raleur :

Bonjour,

Où est passé la réforme de l'enseignement pour laquelle le contribuable a versé des millions de dhs? Où est l'université citoyenne qu'on nous a promis et l'enseignement tout court? car maintenant ce que nous formons c'est des chômeurs!!!


Mohamed Soual :

Bonjour râleur.

C'est un vrai chantier et c'est la clé de l'avenir pour notre pays et notre peuple. Le Maroc a beaucoup perdu sur cette question cruciale.

Notre engagement est de nous y attaquer avec lucidité, courage et résolution. Sans quoi tout le reste serait du bla-bla comme on dit souvent.




Apolitique :

Vous voulez former 10.000 ingénieurs par an ? Je trouve que c'est trop ambitieux de votre part. Comment comptez-vous procéder ?


Nb

Je vous fais remarquer que je vous déjà posé une question sur votre blog mais qui est restée sans réponse



Mohamed Soual :

Merci cher apolitique.

Si je n'ai pas répondu à ta question que j'avais lue c'est par discipline car j'attendais mon tour fixé par l'équipe communication du parti pour « entrer en scène". Cependant tu me poses une question importante. Je suis ingénieur et je connais l'importance pour mon pays de former bien plus que 10.000 ingénieurs.

Tu sais certainement que dans notre pays il a juste 7 ou 8 ingénieurs pour 10.000 habitants. Dans les pays développés ce ratio est compris entre 60 et 120. Israël dispose de cette haute fourchette et c'est aussi une raison pour laquelle les arabes peinent devant cet état expansionniste et fossoyeur des droits légitimes des palestiniens et non pas uniquement parce qu'il dispose du soutien des américains. L'Inde qui monte forme 75000 ingénieurs par an et les ingénieurs indous sont prisés partout.


Comment procéder, c'est simple.

Agir d'abord au niveau du secondaire en améliorant l'enseignement des disciplines scientifiques (peu importe la langue, encore que personnellement je souhaite un retour du français pour ces disciplines) et inciter les élèves à s'orienter davantage vers les sciences mathématiques. C'est le réservoir.

Ensuite tout de suite doubler voire tripler sans augmenter proportionnellement les moyens qui vont avec, les effectifs de nos écoles d'ingénieurs en augmentant substantiellement et en améliorant le niveau des classes préparatoires/

Prévoir aussi des filières techniques qualifiantes pour le métier et non le grade ( ce n'est pas le plis important) au niveau des facultés des sciences.


Enfin donner systématiquement des bourses de mérites pour les plus méritants parmi les nécessiteux.

Crois moi avec cela, dans cinq à 7 ans on peut avoir en formation jusqu'à 25000 élèves ingénieurs.

Merci


Karima :

Le PPS s'inspire encore du socialisme pour son programme électoral?


Mohamed Soual :

Bonjour Karima

Oui et un grand oui si le socialisme est la justice sociale, oui si c'est la solidarité oui si cela veut dire l'égalité des chances oui si c'est encore la redistribution équitable des richesses. Encore un grand oui si le socialisme est la liberté. La liberté de choix , de pensée, d'expression. Oui si c'est encore et toujours le respect des droits de l'homme tel qu'universellement admis.

Alors oui le PPS est un parti socialiste et notre programme l'exprime avec  force et conviction.


Camarade :

Que pensez-vous de l'éviction de Nezha Skalli de la liste nationale ? Vous trouvez normal qu'une nouvelle (venue d'un autre parti de droite) vienne prendre sa place ?


Mohamed Soual :

Bonjour camarade

Lis stp la réponse que j'ai faite à scoubidou ci-haut à propos de cette question. La voilà :

Je suis un militant engagé et attaché aux principes et idéaux sur lesquels j'ai grandi dans mon parti et le complot ne fait jamais partie de notre comportement et encore moins de notre éthique.

J'ai soutenu la décision qui nous a été proposée par Ismail Alaoui, notre secrétaire général car conforme à la procédure adoptée à l'unanimité par le bureau politique.

J4étais d'autant plus d'accord avec le secrétaire général que le choix de Gajmoula était pertinent car c'est une grande dame que j'ai découvert comme fin politique lors des délibérations du BP dont, il faut le rappeler, elle fait partie et ensuite c'est notre façon de marquer la prééminence de la question nationale ou moment ou l'intégrité nationale traverse une étape décisive dans le parachèvement de notre intégrité territoriale.

S'agissant de la deuxième de la liste, Amal Amri c'est une grande militante de L'UMT et j'ai toujours été pour l'alliance stratégique PPS parti progressiste et l'UMT syndicat indépendant.

J'ai appelé Nouzha, qui comme militante honore mon parti pour l'implorer de se maintenir en 3ème position car ou on a 6% des suffrages et elle sera à nouveau parlementaire ou on les a pas et elle ne sera pas parlementaire même tête de liste.

Par ailleurs j'ai été élevé dans ce parti par le respect de la discipline collective. Il n'est d'ambition que collective. C'est mon honneur et mon éthique.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/templates/default/item.php on line 248
Lu 4176 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.