Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 763
jeudi, 20 décembre 2007 06:52

Aid El Kebir Des points de collecte ont été installés pour faciliter la décharge des déchets ménager

Écrit par Nadia Ouiddar
Évaluer cet élément
(0 Votes)

eidlekbir streetLe compte à rebours est lancé pour les sociétés délégataires de la collecte des déchets ménagers. Sita El Beida, Segedema et Tecmed se lancent, une fois de plus, le défi de venir à bout des déchets de carcasses, tripes et autres abats de moutons qui seront sacrifiés le jour de la fête. 
 "Durant cette occasion de l'Aïd, le volume des détritus augmente et s'entasse de manière anarchique dans la métropole. Du fait, on essaie de sensibiliser la population, notamment les femmes et les jeunes, aux dangers des déchets et des restes des entrailles de moutons ainsi qu'aux conditions d'hygiène du sacrifice", indique un responsable de Sita El Beïda.

Entre sensibilisation et programme intensif de nettoiement, les trois concessionnaires affirment qu'ils ont mis en œuvre tous les moyens humains et matériels à même d'assurer la propreté de leurs arrondissements. "L'ensemble de notre personnel a été mobilisé pour assurer un bon déroulement de cette fête.

Par ailleurs, des banderoles de sensibilisation ont été accrochées dans divers endroits au niveau des préfectures de Casablanca-Anfa et Hay Hassani. De même, on a tenu des réunions de coordination avec les responsables de la wilaya, de la commune urbaine ainsi que des préfectures et arrondissements", explique Ahmed Lyacini, directeur des relations institutionnelles et commerciales à Sita El Beida.

Dans le même contexte, Segedema mobilisera un effectif de 1.040 agents sur leurs différentes zones d'opération. "Nous avons prévu trois services qui vont se relayer par équipes de 8 personnes afin d'assurer un service optimal en continu. Un numéro d'appel est aussi mis en service des citoyens (022.37.66.66)", indique Amina Gamraoui, directrice d'exploitation de l'agence de Segedema Casablanca. Et de souligner que la collecte des déchets commencera la veille de l'Aïd entre 22h et 2h du matin. En revanche, les déchets de l'Aïd seront ramassés le jour même entre 5h et 9h30 du matin ainsi qu'entre 14h et 5h le lendemain.

De leur part, les responsables de Tecmed s'engagent à instaurer deux collectes durant le jour J, une de 14h30 à 22h30 et l'autre de 23h à 6h. Ces équipes composées de balayeurs et de bennes-tasseuses auront pour priorité d'assurer la propreté des M'salas et marchés de moutons.

En parallèle à ces préparatifs, ces trois entreprises ont mené, en collaboration avec les associations locales, une campagne de sensibilisation auprès des habitants et des vendeurs de moutons. Cette opération a été également accompagnée par la distribution de sacs en plastique et de dépliants, notamment au niveau des points noirs de la métropole. Concernant les moyens techniques, les sociétés de collecte essaient d'adapter leur matériel selon la spécificité de chaque secteur. "Nous allons utiliser l'ensemble de notre parc roulant, constitué de 85 véhicules de collecte, ainsi qu'une flotte d'engins de location pour renforcer les services de Segedema", affirme Amina Gamraoui. Même constat pour Sita El Beida qui a loué 20 semi-remorques ainsi que 7 chargeuses. Cette entreprise a également procédé à l'achat de 10 coffres supplémentaires afin de venir à bout de tous les déchets de carcasses, tripes et abats de moutons.

Les détritus de l'Aïd Al Adha représentent, en fait, une augmentation de déchets collectés de l'ordre de 75% par rapport à la collecte journalière traditionnelle (600 tonnes/jour). " L'année dernière, nous avons collecté une moyenne de 1.060 tonnes par jour", confirme A. Gamraoui. Afin d'assurer une meilleure fluidité de ces tonnes supplémentaires de déchets, les trois délégataires ont prévu des points de transfert provisoires. "Pour l'optimisation du rendement des véhicules légers, on a mis en place des points de transfert qui seront évacués dans les meilleurs délais. Il s'agit des stations installées à la rue Korea, à Lafarge, et à l'avenue Grande Ceinture", explique un responsable de Tecmed Maroc. " Les points relais permettent installés dans les quartiers éloignés permettent un retour plus rapide aux points centraux de collecte", ajoute A. Gamraoui.

A noter que ces décharges transitoires font l'objet d'un aménagement spécial avant l'Aïd, pendant et à la fin de celui-ci. Par ailleurs, les responsables du dépotoir de Médiouna se montrent aussi rassurants sur l'avancée des travaux préparatoires et la gestion technique de la piste d'accès et zone de vidage. Selon ces derniers, la décharge de la métropole est préparée à absorber la quantité en surplus du volume de déchets quotidiens qui est de l'ordre de 3.000 tonnes par jour.
--------------------------------

Témoignages
Sidi Bernoussi
"L'année dernière, on nous a distribué des sacs en plastique la veille de l'Aid, en plus
de quelques dépliants de sensibilisation. Toutefois, cette opération a été sans succès, d'autant que certains riverains refusent d'utiliser les sachets distribués. J'estime qu'en plus des éboueurs, il devrait y avoir des services de contrôle pour sanctionner les personnes qui ne respectent pas
les normes d'hygiène et de propreté appropriées", Saïd, technicien.

2 Mars
"On est souvent confronté aux problèmes des jeunes qui grillent têtes et pattes des moutons dans la rue. En général, les sociétés de collecte des déchets passent avant ou longtemps après le début de ce rituel. Par ailleurs, les déchets devront être jetés directement dans les bacs à ordures parce que les sacs en plastique sont souvent déchirés ou jetés partout dans la rue", Hicham, informaticien.

Derb Milan
"Personnellement, je n'ai jamais bénéficié de ces opérations de sensibilisation ou de distribution de sacs en plastique. En outre, j'ai l'impression que les responsables de la collecte
des déchets ménagers marginalisent
les quartiers populaires.
Preuve en est les amas d'ordures
qui jonchent actuellement le quartier.
Je me demande ce qui nous arrivera quand les citoyens commenceront à jeter les abats et déchets de moutons", Khadija, secrétaire.

Mers Sultan
"Je constate qu'il y a une grande amélioration dans la collecte des déchets de l'Aïd ces dernières années. Cependant, à cause du manque de civisme de certains habitants, je crois que les campagnes de sensibilisation devront être organisées tout au long de l'année", Naïma, femme
au foyer.

Le matin


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/templates/default/item.php on line 248
Lu 2466 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.