vendredi, 29 février 2008 06:46

Commémoration de la bataille de Dchira

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Haut commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l'Armée de libération a organisé, jeudi à Laâyoune, un meeting populaire en commémoration du 50-ème anniversaire de la bataille de Dchira et du 32e anniversaire du départ du dernier soldat étranger des provinces du Sud.
Ce meeting, qui s'est déroulé en présence notamment du secrétaire d'Etat auprès du ministre des affaires étrangères et de la coopération,

Ahmed Lakhrif et du wali de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia Al Hamra, M'hammed Dreyf, s'inscrit dans le cadre des festivités programmées par le Haut commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l'Armée de libération dans les provinces de Laâyoune, Boujdour et Smara pour marquer la célébration de ces événements.

Intervenant à cette occasion, le Haut commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l'Armée de libération, Mustapha El Ktiri, a mis en exergue les grandes significations que revêtent ces événements, soulignant que "l'anniversaire du départ du dernier soldat étranger des provinces du Sud évoque le souvenir d'un moment phare dans le processus de la lutte nationale pour la dignité et le parachèvement de l'intégrité territoriale".

Il a rappelé dans ce sens les phases de la lutte menée par les fils des provinces du Sud contre les forces coloniales, avec bravoure, détermination, foi en la justesse de leur cause, et attachement indéfectible à leur marocanité et aux liens d'allégeance séculaires qui les lient au Glorieux Trône Alaouite.

El Ktiri a cité à cette occasion un communiqué, daté du 15 janvier 1958, dans lequel le commandement général de l'armée de libération fait référence à la bataille de Dchira, qui a eu lieu le 13 janvier de la même année et pour laquelle les forces coloniales avaient mobilisé quelque 1800 soldats et 10 avions. Cette bataille, qui s'est déroulée dans les localités de Lamseid et Dchira à proximité des villes de Laâyoune, s'est achevée sur une victoire éclatante des combattants et Moujahidines qui se sont emparés, entre autres, de 85 fusils, 10 canons, un véhicule chargé de munitions et de ravitaillement, et ont fait subir plusieurs pertes humaines aux forces de l'occupation.

Douze Moujahid sont tombés en martyres au champ de l'honneur et six autres blessés, a rappelé M. El Ktiri.

Il a, par ailleurs, mis en valeur les efforts de développement engagés dans les provinces du sud, notant la ferme détermination du Royaume, sous la conduite éclairée de S.M. le Roi Mohammed VI, de défendre son intégrité territoriale et régler définitivement la question du Sahara à travers l'initiative marocaine de conférer une large autonomie à la région du Sahara sous souveraineté marocaine.

M. El Ktiri a appelé par ailleurs la communauté internationale et toutes les organisations éprises de paix à intervenir pour libérer les citoyens sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf, mettre fin à leur souffrance et leur permettre de regagner la mère-patrie, soulignant la nécessité de maintenir la mobilisation pour mettre à nu les allégations mensongères véhiculées par les ennemis de l'intégrité territoriale.

Il a réitéré à cette occasion le soutien des membres de la famille des anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération à l'initiative marocaine d'autonomie des provinces du Sud dans le cadre de la souveraineté marocaine, une initiative qualifiée de sérieuse et d'importante par la communauté internationale.

Lors de cette rencontre, qui s'est déroulée en présence de plusieurs élus, responsables et acteurs locaux et des membres du bureau du Conseil national provisoire des anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération, le haut commissaire à la résistance a passé en revue les réalisations accomplies au profit de la famille de la résistance.

Lors de ce meeting, marquée par des allocutions mettant en valeur l'importance de ces deux événements, un hommage a été rendu à 7 anciens résistants en reconnaissance à leur contribution à l'épopée de la liberté, de l'indépendance et de l'unité.

Il a été également procédé à la remise d'avantages et d'aides au profit de 150 anciens résistants, d'un montant global s'élevant à plus 520 mille DH, dans le cadre des aides fournies par le haut commissariat aux membres de la famille de résistance.

Ce meeting a été marqué par la signature d'une convention de partenariat entre avec le Haut commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération, la wilaya de Laâyoune-Boujdour-Sakia-El Hamra, les Conseils provincial, régional et municipal de Laâyoune et l'agence du sud pour la réalisation d'un complexe social au profit des anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération, d'une valeur globale de 600 mille DH.

La délégation régionale à la résistance à Laâyoune a signé également une convention de partenariat avec les associations des fils des anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération à Laâyoune et Tarfaya dans le domaine de la préservation de la mémoire nationale.

Auparavant, une délégation officielle s'est rendue au cimetière des Chouhadas, dans la commune de Dchira, où des prières ont été dites pour le repos de l'âme des martyrs de l'indépendance et de l'unité, et à leur tête, feu S.M. Mohammed V et feu S.M. Hassan II, que Dieu Les ait en sa Sainte Miséricorde.

Des prières ont été aussi élevées par l'assistance, qui a imploré le Tout-Puissant de préserver S.M. le Roi Mohammed VI et combler le Souverain en la personne de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan et de l'ensemble de l'illustre Famille Royale.  
   
MAP

Lu 3050 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.