lundi, 24 novembre 2008 06:23

Près de 7 millions d'animaux d'abattage sont disponibles sur le marché à l’occasion de l'Aid Al Adha Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Près de 7 millions d’animaux d’abattage sont disponibles sur le marché marocain à l’occasion de l’Aid Al Adha sur une demande estimée à 5 millions.

L’offre constatée suffira largement pour « l’immolation » répartie en raison d’une moyenne de 4,6 millions d’ovins et 400.000 de caprins, indique le ministère marocain de l’agriculture.

Le Maroc avait lancé, en septembre dernier, une campagne de vaccination pour endiguer la peste des petits ruminants, apparue en juillet dernier, au niveau de plusieurs régions mais jugée » marginale » puisque ne dépassant guère la contamination de 4463 animaux dont 2130 sont morts.

Un vaccin marocain a été produit à cette fin selon les normes internationales pour immuniser le cheptel des ovins et caprins estimé à 22 millions de têtes en raison de 3.5 millions de têtes par semaine.

Des mesures ’’urgentes’’ ont été prises par les autorités compétentes en concertation avec les experts de l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) dont la vaccination des reproducteurs ovins et caprins et la mise en quarantaine de 178 exploitations touchées dans plusieurs régions.

Selon le ministère marocain de l’agriculture, 19 millions de têtes ont été vaccinées à ce jour.

La FAO avait rendu public un rapport « très alarmant » sur la maladie qui « risque » de se propager aux pays voisins.

Une mission d’experts de l’instance onusienne avait effectué une visite au Maroc, sanctionnée notamment par la proposition d’un programme stratégique de vaccination du cheptel ovin et caprin dans le pays.

La maladie, qui n’est pas transmissible à l’Homme, est une infection virale des ovins et des caprins caractérisée notamment par la fièvre, la diarrhée et une pneumonie.

APA
Lu 2992 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.