Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 763
jeudi, 11 décembre 2008 21:04

Le Maroc condamne l'instrumentalisation odieuse et grotesque dont la noble cause des droits Spécial

Écrit par El Mahjoub Rouane
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Ceux-ci espèrent ainsi se dérober à la responsabilité qui leur incombe de se montrer réceptifs aux efforts inlassables que la communauté internationale déploie pour parvenir, à travers des négociations substantielles empreintes de réalisme et d'esprit de consensus, à un règlement définitif du différend régional autour de la marocanité du Sahara».
Dans le message royal adressé à l'occasion de la célébration du 60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'Homme, S.M.
le Roi Mohammed VI a également souligné qu'à l'heure «où nous commémorons cet événement historique et célébrons les valeurs de justice, de liberté et de dignité humaine dont il est porteur, nous ne laisserons pas passer cette occasion sans dénoncer les souffrances et les humiliations dont pâtissent les Marocains séquestrés dans les camps de Tindouf, et ce, en violation flagrante des règles les plus élémentaires du droit international humanitaire».

En effet, la situation dans ces camps de la honte a empiré au point d'atteindre des proportions dramatiques au mépris des principes, valeurs et normes consacrés par l'humanité et les religions monothéistes. Environ 90.000 personnes privées de liberté dans les camps du polisario, souffrent le martyr et supportent les affres d'une élite dirigeante qui n'a en tête que la torture des innocents. Le chiffre de 90.000 est publié à l'occasion de la tenue, mardi, par le HCR de la Conférence annuelle pour les annonces de contributions pour l'année 2009, sous la présidence de Mme Laura Thomson, représentante permanente de Costa Rica et présidente du Comité exécutif pour 2009 en présence du Haut commissaire. Dans le document publié par le HCR sur la mise à jour de l'appel global pour 2009, le chapitre qui traite de la région de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient (MENA), établit à 90.000 le nombre de bénéficiaires de l'action du HCR dans les camps de Tindouf, un chiffre qui est agréé dans le Mémorandum d'entente entre le PAM et le HCR.

L'aide humanitaire destinée en principe aux populations séquestrées dans les camps de Lahmada, est constamment confisquée et détournée au profit des chefs du polisario qui mènent un train de vie extravagant alors que les populations souffrent de famine, de manque d'eau potable et de moyens élémentaires d'une vie décente.
A cette situation humanitaire préoccupante, s'ajoutent les enlèvements et les assassinats auxquels se livrent les milices du polisario. Plusieurs familles ont été séparées de leurs enfants en bas âge, envoyés dans des écoles d'endoctrinement à Cuba.

De telles pratiques «ne sont guère surprenantes, car elles ne font que rappeler à l'opinion publique les sévices et autres procédés immoraux et inhumains que le «polisario» ne cesse d'exercer à l'encontre des citoyens sahraouis depuis le milieu des années 70, telles la répression, les arrestations arbitraires et la torture», avait déclaré la députée Gajmoula Bent Abi. Selon des témoins, la situation dans ces camps présage de davantage de tension et de pression, en particulier après le refus catégorique du polisario et à travers lui l'armée algérienne, véritable maître de la situation à Tindouf, de répondre favorablement aux revendications de la population de bénéficier de leur statut de réfugiés sur le territoire algérien afin de faciliter leur déplacement hors de la zone de Tindouf.

Plusieurs associations de défense des droits de l'Homme, établies au Maroc ou à l'étranger attirent l'attention de la communauté internationale sur la multiplication des témoignages faisant état d'une détérioration alarmante de la situation des droits de l'Homme dans ces camps de la honte. Plusieurs cas de viols de femmes et d'enfants, d'emprisonnement arbitraire et abusif, de torture ainsi que d'élimination physique, sont rapportés avec des détails (noms des tortionnaires, dates des sévices, lieux des détentions), qui ne peuvent laisser de doutes quant à leur véracité, soulignent ces associations qui lancent un appel pressant à la communauté internationale pour qu'elle intervienne en vue de mettre fin aux souffrances des familles sahraouies séquestrées, et œuvrer pour la levée du siège qui leur est imposé. Il s'agit d'un crime contre l'humanité perpétré par les mercenaires du polisario avec la bénédiction de l'Algérie.

Le Matin

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/templates/default/item.php on line 248
Lu 1888 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.