mercredi, 02 septembre 2009 15:18

Une enquête concernant l'affaire de General Contractor-Maroc Spécial

Écrit par Le Matin
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Le ministère de l'Habitat, de l'Urbanisme et de l'Aménagement de l'espace a indiqué, mardi, avoir engagé une enquête concernant l'affaire de General Contractor-Maroc, un promoteur immobilier privé français confronté à des problèmes de retards de livraison avec ses clients, acquéreurs de logements dans la nouvelle ville de Tamesna.

Le ministère a précisé, dans un communiqué, qu'il a chargé, fin août dernier, l'inspection régionale de Rabat-Salé-Zemmour-Zaërs, avec le concours de la Direction générale de la société d'aménagement Al Omrane-Tamesna, pour engager «une enquête approfondie en vue de trouver les meilleures solutions de médiation entre le promoteur et ses clients» et «préserver les intérêts des clients de la ville nouvelle de Tamesna quant aux acquisitions de leurs logements».

Cette enquête donne suite à une demande d'arbitrage exprimée auprès du département de l'Habitat par les clients après les retards de livraison enregistrés dans le cadre des contrats signés entre le promoteur et les acquéreurs.

Le ministère a assuré qu'il prendra toutes les mesures et mettra en place les outils nécessaires en vue de protéger les intérêts des futurs habitants de Tamesna.

L'édification de cette ville nouvelle connaît actuellement «un avancement satisfaisant», conformément aux engagements pris lors de son lancement en 2007, a précisé le ministère, ajoutant que l'ensemble des infrastructures de viabilisation in site ainsi que la majeure partie des hors site sont totalement réalisées et mises en fonctionnement.

La même source a rappelé que 40 promoteurs immobiliers privés, dont des investisseurs étrangers provenant de 5 pays, interviennent aujourd'hui dans la nouvelle ville et y réalisent des logements et des équipements dans le cadre de conventions de partenariat passées avec le Holding d'aménagement Al Omrane.
Lu 3902 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.