Santé (53)

Le laboratoire SQALLI, 1er laboratoire marocain d’analyses de biologie médicale certifié ISO 9001 version 2008
•    Une vision-métier orientée depuis trois décennies vers l’excellence
•    Un Management de la Qualité et la Santé comme vocation
•    Une certification qui honore la profession au Maroc : un exemple à suivre  
Le Laboratoire SQALLI, un bon acteur dans un secteur qui se veut plus structuré et moderne
vendredi, 17 juillet 2009 03:36

Rahal s'intéresse au tourisme médical

Écrit par
Le Maroc n'en finit plus d'être sous les feux des projecteurs des investisseurs européens. Du 9 au 17 juillet, Marrakech accueille une délégation d'hommes d'affaires italiens en quête d'opportunités d'affaires sur le marché marocain. Issus des secteurs de l'alimentaire, agroalimentaire, prêt-à-porter de luxe, immobilier, tourisme de santé et de bien-être… ces entreprises ont fait le déplacement à l'initiative du groupe Rahal, présent dans la gastronomie, la distribution, le tourisme... et de Italian Company group (association d'entreprises italiennes).

Le traitement de l'anémie rénale au Maroc vient de s'enrichir d'un nouveau médicament: EPO 3e génération.
Symptôme constant de l'insuffisance rénale chronique, l'anémie s'aggrave avec la dégradation de la fonction rénale. De récentes études montrent pour la première fois que chez des insuffisants rénaux chroniques (dialysés ou non),
mercredi, 25 février 2009 09:45

Un CHU à Fes pour 3 millions d’habitants

Écrit par
Le secteur de la santé connaît une nouvelle dynamique avec l’ouverture récente du CHU Hassan II à Fès. En effet, cet établissement public couvre les besoins d’une population estimée à plus de 3 millions d’habitants issus des régions de Fès Boulemane, Meknès-Tafilalet et Taza-Al Hoceima-Taounate.
Face à l'importance du nombre de victimes de l'agression israélienne contre les populations palestiniennes dans la bande de Gaza, et sur très Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, le Royaume du Maroc a manifesté sa disponibilité solidaire à recevoir immédiatement 200 blessés pour les soins et traitements dans deux établissements hospitaliers spécialisés à Rabat, à savoir l'Hôpital Militaire Mohammed V et le Centre hospitalier universitaire (CHU), indique mercredi un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la coopération.

Le nombre de malades du sida au Maroc s'est élevé depuis 1986 à 2.798 cas, le royaume restant un pays à "faible niveau de prévalence" de l'infection, a indiqué dimanche le ministère de la Santé, qui appelle toutefois à renforcer la vigilance contre l'épidémie.

"Le niveau de prévalence de l'infection est de 0,008% parmi une population générale" comptant 30 millions d'habitants, a souligné le ministère à la veille de la célébration de la journée mondiale de lutte contre le sida.


Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma, présidente de l'Association Lalla Salma de lutte contre le cancer (ALSC), a présidé, samedi à Rabat, la cérémonie de signature d'une convention de partenariat entre l'Association et la fondation InNaBioSanté, en présence de Philippe Douste-Blazy, président de la fondation.
Conscientes de l'ampleur du cancer au Maroc et en France et de l'émergence de la lutte contre ce fléau dans les grands enjeux de santé publique, et en ayant à l'esprit que la recherche et la formation constituent des facteurs de réussite de la lutte contre le cancer, l

1300 nouveaux cas de cancer de l’enfant par an au Maroc
Le 22 novembre est décrété journée nationale du cancer. Plusieurs manifestations ont été programmées pour célébrer ce jour dans un but de sensibilisation pour mieux organiser une solidarité avec les malades et leur famille en enclenchant une mobilisation générale. Dans cette optique et pour le cancer de l’enfant, il y a au niveau de Casablanca, l’inauguration de la nouvelle unité d’hématologie et oncologie pédiatrique Lalla Salma à l’hôpital du 20 août.

Le diabète, maladie silencieuse, continue à être méconnu. Et pourtant, elle est la cause principale des crises cardiaques, de l’insuffisance rénale et des amputations.


Au Maroc, ils sont près de 1,5 million à souffrir du diabète. Cette maladie qui constitue un véritable fléau est encore trop méconnue du grand public. «Malgré le danger que représente ce problème de santé publique, les lacunes en matière d’information et de sensibilisation sont si importantes que nombreux encore sont ceux qui ignorent tout sur un des maux les plus mortels de la planète. Des actions visant à les combler s’imposent avec acuité»,  affirme Pr.

«Je crois que la coopération entre nos deux pays est très importante. L'Espagne essaye d'appuyer les reformes marocaines en termes d'économie et de politique. Aussi, nous essayons, à travers nos actions, de relever les défis sociaux auxquels fait face le gouvernement marocain», indique Luis Planas. En poursuivant: «Je pense que l'INDH est une stratégie très intéressante à laquelle nous prêtons un appui fort». En effet, pour la coopération espagnole, le Maroc est un pays prioritaire. Il l'a déjà été pour le plan directeur 2001-2004 et l'est encore pour l'actuel plan 2005-2008.
Page 1 sur 4