National (162)

mercredi, 30 avril 2008 08:39

Découverte des restes de 15 corps à Nador

Écrit par

Le Conseil Consultatif des Droits de l'Homme (CCDH) a annoncé, mardi, la découverte des restes de 15 corps dans la caserne de la protection civile à Nador, qui ont été transférés à la morgue de l'hôpital Hassani de la ville.


Un communiqué du Conseil indique que les opérations d'exhumation de ces restes se sont déroulées sous la supervision du parquet général, du service provincial de la police judiciaire de Nador et d'experts de la police scientifique relevant de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN),

Un mégot tombé sur des produits inflammables a été à l'origine de l'incendie qui a fait samedi 55 morts dans une usine de fabrication de matelas à Casablanca, a indiqué mardi le procureur général de la ville dans un communiqué.

"Il s'agit d'une erreur humaine après qu'un mégot soit tombé sur des produits inflammables", a indiqué le procureur de Casablanca cité par l'agence marocaine Map.

La personne soupçonnée d'avoir jeté le mégot à l'origine du drame a été poursuivie pour "incendie involontaire de biens immobiliers et biens meublés causant la mort de plus d'une personne et blessant d'autres", selon le communiqué du procureur.


La France a réitéré lundi son amitié et sa solidarité avec le Maroc suite à l'incendie tragique qui s'est déclaré samedi dans une usine de fabrication de matelas à Casablanca et qui a fait 55 morts.
"C'est avec émotion que nous avons appris" la triste nouvelle de cet incendie, a déclaré la porte-parole du Quai d'Orsay, Mme Pascale Andréani, lors d'un point de presse.


Huit personnes ont été tuées et  deux autres grièvement blessées dans un accident de la circulation survenu dimanche sur la route secondaire reliant Meknès et  Khénifra,au centre du Maroc, selon l'agence MAP. 

Il s'agit d'une collision frontale entre un camion, propriété  de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) du Maroc,  transportant du matériel à destination de Khénifra, avec à bord  deux fonctionnaires de police, et une voiture légère ayant à bord  8 personnes. 


Les chioukhs des tribus sahraouies dans la province de Laâyoune se sont félicités des déclarations de l'Envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU, M. Peter Van Walsum, affirmant que l'indépendance du Sahara ""n'est pas une option réaliste"".
Dans un communiqué rendu public à l'issue d'une réunion qu'ils on tenue jeudi soir à Laâyoune, ces chioukhs ont affirmé que le rapport de M. Peter Van Walsum ""montre de façon indéniable que l'indépendance de la région est une option irréaliste et confirme que le projet marocain d'octroyer une autonomie au Sahara marocain est l'unique solution réaliste pour le règlement définitif de ce conflit artificiel qui a duré plus de trois décennies"".


Le directeur de l'Observatoire d'études géopolitiques (OEG), basé à Paris, Charles Saint-Prot, a affirmé que le projet d'autonomie du Sahara dans le cadre de la souveraineté marocaine est le meilleur moyen de préserver la stabilité régionale et les grands équilibres géopolitiques.
"La solution d'autonomie est à la fois novatrice, réaliste et conforme à la bonne application des normes internationales. Dans ces conditions, la proposition marocaine constitue une chance qu'il faut saisir pour sortir de l'impasse", a souligné M. Saint-Prot, qui animait, mercredi soir à Rabat, une conférence-débat sur "La question du Sahara bilan et perspectives".


Ce n’est plus un rêve, mais une réalité. Le projet de tramway de Rabat prend forme et les travaux avancent conformément à un planning très précis. La direction de l’Agence pour l’aménagement de la vallée de Bouregreg (AAVB) annonce d’ailleurs que les travaux de déplacement des réseaux d’eau, d’électicité et de télécommunications sont effectués à plus de 60%. Maintenant, on passe à l’aménagement de la plateforme de la future ligne de tramway. Plus de 1 km a été déjà réalisé. Deux fronts, l’un situé à Salé et l’autre au niveau de l’avenue Al Alaouiyne à Rabat, sont ouverts.

Neuf islamistes marocains, dont un condamné à mort à la suite des attentats de Casablanca de 2003, se sont échappés lundi du pénitencier de Kenitra, au nord de Rabat, en creusant un tunnel, ont indiqué les autorités marocaines

Il s'agit de la première évasion d'islamistes depuis la vague d'arrestations ayant suivi les attentats de Casablanca, qui avaient fait 45 morts dont 12 kamikazes.


 tgv marocLa ligne ferroviaire pour Train à Grande Vitesse (TGV) Tanger-Casablanca sera opérationnelle dès fin 2013 et au plus tard au début de l'année 2014, a affirmé le Directeur général de l'Office national des chemins de fer (ONCF), Rabie Khlie.
Intervenant lors d'une rencontre avec les opérateurs de la région Nord, organisée, jeudi soir, par la section nord de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), sur le thème "Les grands projets ferroviaires de la région Tanger-

La totalité des vols opérés à l'aéroport de Rabat-Salé seront transférés du terminal 1 au terminal 2 à partir de mercredi et ce, en concertation avec la Royal Air Maroc et l'ensemble des compagnies aériennes desservant cette plate-forme, a annoncé mardi l'Office national des Aéroports (ONDA).

Page 7 sur 12