Le ministre de la Santé, M. Mohamed Cheikh Biadillah, a présidé, lundi à Rabat, une cérémonie d'affectation de 200 médecins généralistes, lauréats d'un concours organisé en juillet dernier.
jeudi, 12 juillet 2007 08:06

La corniche de Témara reprend vie

Si la plage de Témara attire le jour de nombreux estivants venus pour profiter du soleil, la nuit constitue un refuge pour s'adonner à des distractions diverses.

L'Association marocaine des contrôleurs aériens (AMCA) participera, du 16 au 20 avril courant à Istanbul, au 47ème congrès de la Fédération internationale des associations de contrôleurs aériens (IFATCA).

Cette rencontre constitue une occasion pour les 110 associations de contrôleurs aériens à travers le monde d'examiner les nouveautés survenues en matière de formation et de formation continue et de la navigation aérienne, a déclaré à la MAP, le vice-président de l'AMCA, M. Abdelhak Mazour.

Le projet de tunnel ferroviaire sous-marin reliant l'Afrique et l'Europe à travers le détroit de Gibraltar deviendrait, s'il est réalisé, l'un des chefs d'oeuvre les plus "ambitieux" dans le monde, écrit dimanche le Washington Post. Ce projet titanesque contribuerait à booster les économies de l'Espagne et de l'Afrique du Nord et changerait complètement la région, a estimé le quotidien, qui cite des responsables marocains et espagnols.
dimanche, 23 octobre 2005 15:20

La ménopause, source de conflits

 Parmi les deux millions de femmes ménopausées, seulement 2000 suivent un traitement hormonal. Une récente étudepar des gynécologues marocains démontre que cette étape physiologique génère également des problèmes dans le couple.
 Plus qu'une étape physiologique dans la vie des femmes, la ménopause est désormais inscrite parme les causes de conflits conjugaux. C'est ce qui ressort d'une récente étude menée par l'association marocaine pour l'étude de la ménopause(AMEM). "Une enquête a démontré que 33% seulement des femmes ménopausées ont consulté un térapeute pour leur ménopause: 21% un médecin généraliste et 12% un spécialiste. Uniquement 4% des femmes ayant consulté un médecin ont suivi un traitement hormonal durant une moyenne de 4 mois et demi", précise Mahjoub Ghzali, président de l'AMEM. Et d'ajouter:"le retentissement sur l'entourage est notamment sur la vie du couple est de plus en plus reconnu: 51% en 2002 contre seulement 11,8% en 1995".
 Et c'est parceque la ménopause occupe le 1/3de la vie d'une femme qu'elle faut traiter les troubles physiques et psychologiques apparaissent lors de cette phase physiologique. Sueurs et bouffées de chaleur, troubles de l'humeur, sécheresse vaginale et trubles sexuels, ostéoporose...ce sont là quelques perturbations que connait le corps de la femme lors de la ménopause. Cette enquête menée par les médecins de l'AMEM à Casablanca, safi, Oujda, Agadir et à Khouribga a été établie en deux phases. En 1995, elle a concerné 1000 femmes tandis qu'en 2001, elle a été menée auprés de 5000 femmes.