La Cour de justice européenne a condamné, lundi, le géant de l'informatique Microsoft à une amende de 497 millions d'euros pour "abus de position dominante" sur le marché informatique.