Le Maroc a plaidé pour une mondialisation équitable et pour une meilleure répartition des fruits de la croissance mondiale pour éviter que d'éventuelles tensions sociales n'aient des conséquences néfastes sur le développement.


La délégation marocaine aux assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fonds Monétaire International, qui était conduite par M. Abdellatif Jouahri, Wali de Bank Al-Maghrib, a eu, en marge de ces assemblées, des entretiens avec des responsables des deux institutions qui ont notamment porté sur l'évolution récente de l'économie marocaine et l'état de la coopération avec la BM et le FMI.


L'ambassadeur représentant permanent adjoint du Maroc auprès des Nations Unies, M. Hamid Chabar, a réitéré la détermination du Royaume à respecter les dispositions juridiques relatives aux droits de l'enfant.


La salle "11 janvier" de Fès abritera, samedi prochain, un tournoi de football devant réunir une pléiade de vedettes qui ont marqué de leurs empreintes la scène sportive nationale et même internationale.


Les élections législatives qui se sont déroulées au Maroc le 7 septembre ont été empreintes d'une transparence remarquable et les autorités, qui se sont engagées à ce que le scrutin soit honnête, ont tenu leur promesse, ont souligné des chercheurs américains.


Les directeurs généraux de l'Office national des aéroports (ONDA) et de "Poste Maroc", respectivement MM.


La presse arabe et internationale paraissant ce lundi a mis en avant le climat de transparence et d'honnêteté dans lequel se sont déroulées les élections législatives du 7 septembre qui ont réaffirmé l'engagement du Maroc quant à la consécration des pratiques démocratiques.
samedi, 08 septembre 2007 13:07

revue de la presse nationale

Les activités royales et les élections législatives de vendredi font, samedi, la Une de la presse nationale.

Les quotidiens consacrent une large place à l'audience accordée, vendredi au palais royal à Tétouan, par SM le Roi Mohammed VI au président gabonais, M.


Des études menées au niveau mondial ont relevé que les recettes du tourisme d’affaires sont en moyenne trois fois plus élevées que celles dégagées par la clientèle des loisirs. Globalement, la dépense moyenne par touriste au Maroc se situe autour de 800 euros (9.300 dirhams).

Le lancement des travaux de la première tranche du projet de ville numérique FèsShore est imminent. D’un investissement de 425 millions, cette première phase, dont la réalisation prendra 24 mois, prévoit l’aménagement d’une structure d’accueil de 1.500 m2 et des plateaux de bureaux sur 4.500 m2, soit 60.000 m2 de plancher. 

Page 2 sur 4