Afficher les éléments par tag : l'attachement

lundi, 10 décembre 2007 06:08

revue de la presse nationale 10-12

Le discours Royal au Sommet Afrique-Union européenne, Le Festival International du Film de Marrakech et la Journée mondiale des droits de l'Homme sont les principaux sujets traités, lundi, par la presse nationale.

Les quotidiens publient le texte intégral du discours adressé par SM le Roi Mohammed VI au 2ème Sommet Afrique-Union européenne, et dont lecture a été donnée, samedi à Lisbonne, par le Premier ministre, M. Abbas El Fassi.

Dans ce discours, le Souverain a souligné que ce Sommet constitue "une occasion historique" pour jeter les nouvelles bases d'un partenariat stratégique, prometteur et fructueux.


La prochaine réunion ministérielle du Groupe 5+5 aura lieu au Maroc, a annoncé, vendredi soir à Rabat, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Taieb Fassi Fihri.

Dans une déclaration à la presse, au terme de la 27-ème session du Conseil des ministres des Affaires étrangères des pays de l'Union du Maghreb Arabe (UMA), M. Fassi Fihri a également annoncé la tenue, en janvier prochain, d'une réunion entre les pays de l'UMA et de l'UE, à travers la troïka européenne.


La presse arabe et internationale paraissant ce lundi a mis en avant le climat de transparence et d'honnêteté dans lequel se sont déroulées les élections législatives du 7 septembre qui ont réaffirmé l'engagement du Maroc quant à la consécration des pratiques démocratiques.

Les participants à une rencontre sur la relance de l'enseignement préscolaire organisée, jeudi à Smara, ont plaidé pour la création d'un centre de formation des éducateurs pour enfants, soulignant la nécessité de tirer profit des méthodes modernes d'enseignement.

Tout en mettant l'accent sur l'impératif d'ouverture de l'enseignement public sur les établissements du secteur privé, les intervenants ont appelé à la création de partenariats avec la faculté des sciences de l'éducation et les centres de formation d'instituteurs. Ils ont également souligné la nécessité de création d'ateliers de formation au niveau local, régional et national, insistant sur l'implication des collectivités locales et des institutions bancaires pour le financement de la formation au profit des éducateurs et des éducatrices pour enfants.