×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 388

Afficher les éléments par tag : traditionnelle

Si la plupart des voyageurs découvrent le Maroc via Marrakech, Casablanca et ses merveilles d'architecture constitue une aussi belle porte d'entrée au Royaume, écrit le journal "La Libre Belgique" dans son édition du week-end.

Dans un reportage consacré au patrimoine architectural de Casablanca, le journal souligne que la ville vit une parfaite harmonie entre le monde moderne et le monde traditionnel où la foi et la médina jouent un rôle central.


La station régionale "Radio-Tanger" se met à l'ambiance du ramadan en déclinant une grille de 29 programmes aux thèmes aussi riches que diversifiés pour satisfaire aux différents goûts d'une large audience.

mardi, 10 juillet 2007 09:24

Le Maroc à l'honneur de la fête des roses

Le Maroc était à l'honneur à la fête des roses organisée le week-end dernier par la ville d'Uetersen, une localité du nord de l'Allemagne proche de Hambourg.

La région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra est à l'honneur ce lundi au 2éme Salon international de l'Agriculture du Maroc (SIAGRIM), qui se tient du 19 au 24 avril à Meknès.

Les responsables de la région ont prévu, à cette occasion, un programme riche et varié pour mettre en valeur les spécificités culturelles et les potentialités économiques de la région.

L’épilepsie continue d’être considérée comme ayant des causes surnaturelles, tels la possession de l’âme par un démon, ou l’ensorcellement. Alors, on exorcise, on recourt aux herbes et autres potions miraculeuses, mais rarement aux médecins. A Casablanca les exorcistes et autres guérisseurs sont légion, alors que l’hôpital Ibn Rochd n’accueille que les cas désespérés.

DANS les mémoires, l’histoire de la jeune femme épileptique de Skhirat est encore fraîche. Elle est morte, il y a trois semaines, des suites d’un traitement violent reçu d’un soi-disant guérisseur, un fkih de la région. Tandis qu’elle se débattait et se tordait dans tous les sens, sa mère ne sut que faire. Alors, comme d’habitude elle fit appel au fkih du coin. Mais cette fois apparemment, les psalmodies habituelles n’ont pas permis de venir à bout de la crise. C’est alors que le Fkih suggère à la mère d’en venir aux grands moyens.

mardi, 27 décembre 2005 20:46

Le Hammam marocain

Hamam MarocainLe hammam, lieu de communion du corps et de l ’ eau, est devenu symbole de purification dans les pays islamiques. Au Maroc, on peut considérer que près de 90 % de la population fréquente le hammam public plusieurs fois par mois.

L ’ agencement et les éléments constitutifs du hammam sont identiques à ceux des thermes romains qui lui ont donné naissance et qui sont, eux-mêmes, descendants des thermes grecs, rapportés depuis la Perse par Alexandre le Grand.

Le hammam est composé d ’ une salle de déshabillage et de repos (apodyterium) appelée guelsa, d ’ une pièce froide beït el bared (frigidarium),

mardi, 11 octobre 2005 16:14

Les rituels du mariage marocain

le mariage est le symbole de la perrenité de la communauté et le fondement de base de la cellule familiale. Le mariage au Maroc est célébré suivant un cérémonial puisant
ses sources ds des traditions ancestrales. l'organisation du mariage varie en fonction des régions et met en relief la diversité culturelle qui se manifeste nottament par différents
 rituels(costumes,rites,musique, tradition culinaire...) Cette particularité locale et cette authenticité sont conservées et perpétuées de génération en génération. Elles sont les vertus cardinales de la diversité culturelle marocaine. C'est dans le cérémonial du mariage que celle-ci trouve son expression la plus marquante.
 Cependant, a cérémonie du mariage a connu, dans certaines parties du Maroc, des changements découlant  de la vie citadine et de l'adoption d'un mode de vie moderne.