×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 388

Politique (123)

mardi, 22 avril 2008 05:49

Un syndicat marocain décide de se retirer du parlement

Écrit par

Le syndicat marocain, la confédération démocratique du travail (CDT) a décidé de se retirer « définitivement » de la deuxième chambre du parlement marocain, a rapporté lundi la presse marocaine.

Neuf membres de la centrale syndicale représentés à la chambre des conseillers (270 membres) ont présenté une démission collective au président de la deuxième chambre de l’hémicycle en guise de protestation

Le Maroc partage l'avis du secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, que seul le réalisme et l'esprit de compromis permettront aux négociations sur le Sahara d'aboutir, invitant "les autres parties à saisir ce nouvel appel du secrétaire général pour mettre un terme définitif à ce différend régional, hâtant, ainsi, la construction du Maghreb arabe, en tant qu'espace prospère, démocratique et stable", souligne un communiqué de la mission permanente du Royaume auprès des Nations unies, diffusé mercredi à New York.

lundi, 14 avril 2008 09:16

Le non-Maghreb est un non-sens

Écrit par

Le "non-Maghreb" est un "non-sens" et constitue une menace pour la paix, la stabilité et le progrès dans toute la région, affirme l'économiste et ancien ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique.
Dans un article intitulé "Le Maghreb des nouvelles générations", publié dans la dernière livraison de l'hebdomadaire international "Jeune Afrique", M. El-Malki déplore le blocage de l'Union du Maghreb Arabe (UMA) qui handicape le vivre-ensemble des peuples de la région.


el-mostafa-sahelL'Algérie et le polisario tentent depuis quelque temps d'occulter leur manque d'engagement politique dans le processus de négociation sur le Sahara en recourant à des manœuvres de diversion et à la polémique, a souligné le représentant permanent du Maroc auprès des Nations unies, El Mostafa Sahel, dans une lettre au secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, rendue publique mercredi à New York. 

Les visées de l’Algérie consistent à démembrer le Maroc et faire avancer ses propres ambitions dans la région, écrit mercredi le quotidien américain «Washington Times».
«L’Algérie insiste que la population concernée dans cette région doit bénéficier du droit d’autodétermination», note le Washington Times  qui estime que «ce n’est guère plus qu’une ruse pour masquer que l’Algérie préfère une solution qui

L'Algérie se sert de la question du Sahara pour leurrer l'opinion publique interne et essayer de la convaincre de l'existence d'un danger externe qui la guette, ont affirmé deux membres accompagnant la délégation marocaine aux négociations de Manhasset.


Le gouvernement des Seychelles a décidé de retirer sa reconnaissance de la République arabe sahraouie démocratique (RASD, autoproclamée par le Front Polisario), a-t-on appris de source officielle lundi à Rabat.

"A l'instar de la majorité des pays africains soutenant le processus onusien en cours pour le règlement du problème du

C’est hier, dimanche, que s’ouvrait, toujours à Manhasset, le quatrième round des négociations sur le Sahara marocain (du 16 au 18 mars 2008). Au regard de l’absence d’avancées lors des trois premiers rounds, la question qui demeure est de savoir si l’autre partie, c’est à dire le "polisario" et l’Algérie,

Des ambassadeurs et diplomates représentant 16 pays de l'Union Européenne se sont rendus, mercredi à Tanger, où ils se sont entretenus avec les responsables locaux sur les projets de développement de la région Tanger-Tétouan en passe de s'ériger en deuxième pôle économique du Royaume.



OnuL'ambassadeur représentant permanent adjoint du Maroc auprès de l'Onu, Hamid Chabar, a plaidé, lundi, pour une meilleure représentation géographique dans les départements de maintien de la paix des Nations unies.

Page 4 sur 9