Politique (123)

jeudi, 20 décembre 2007 06:46

La logique de la raison et de l'histoire doit prévaloir

Écrit par

Le Conseil consultatif pour les affaires sahariennes (CORCAS) a appelé, mardi soir, la direction du polisario à faire prévaloir la logique de la raison et de l'histoire en retournant à la Mère patrie et en adoptant l'Initiative d'autonomie en tant que "solution unique, réaliste et réalisable", consacrant le droit, la dignité, la réconciliation et la réunification.

 Dans un appel baptisé "Appel de Smara", rendu public au terme de sa deuxième session ordinaire, tenue lundi et mardi dans la capitale spirituelle du Sahara marocain, le CORCAS a exhorté "nos frères dans les camps de Tindouf à faire prévaloir la logique de la raison et de l'histoire et à regagner la Mère patrie, en réponse à l'appel +la Patrie est clémente et miséricordieuse+".


   

Un groupe de séparatistes, réunis en congrès à Gjijimat, dans la région de Tifariti, au Sahara marocain, a annoncé samedi son adhésion à la proposition marocaine pour la négociation d'un statut d'autonomie dans la région du Sahara, "plus particulièrement lorsque cette autonomie garantit, de façon permanente, imprescriptible et constitutionnelle, les droits politiques, économiques, sociaux et culturels au sein du Royaume du Maroc".

Dans une "Déclaration de Gjijimat", diffusée par la chaîne de télévision qatarie Aljazeera, les congressistes soulignent leur soutien à l'option d'autonomie pourvu qu'elle assure, "aux nôtres, des conditions honorables de retour, dans le cadre de la démocratie, de la liberté et du respect des droits de l'homme et que ce soit l'occasion, pour eux, d'être indemnisés pour les pertes matérielles et morales subies durant cette époque".


Le Maroc a dénoncé la tenue vendredi prochain dans la zone tampon de Tifariti, au Sahara marocain, d'un soi-disant congrès du "Polisario", soutenu par l'Algérie, soulignant que ce nouvel acte constitue une "violation des accords de cessez-le-feu" conclus en 1991.


Le ministre de l'Equipement et du Transport, M. Karim Ghellab, a indiqué mercredi que son département prendra, à partir de janvier prochain, plusieurs mesures pratiques et urgentes destinées à améliorer les services du transport public de voyageurs et à assurer la sécurité routière.


L'intégration du Maroc dans le programme Millenium Challenge Account (MCA) est une reconnaissance largement méritée par le Royaume, qui a réalisé des progrès indéniables dans les domaines politique et socio-économique, a souligné Mme Muneera Salem Murdock, Directeur Général du MCA au Maroc.


Le refus de l'Espagne de mettre un terme à l'occupation de Sebta et Mellilia n'affecte en rien la marocanité et l'arabité de ces deux villes spoliées, écrit le journaliste palestinien Moussa Abou Aïd.


dimanche, 11 novembre 2007 12:37

sommet quadripartite arabe au caire .

Écrit par

Le président égyptien Hosni Moubarak a réuni dimanche au Caire ses homologues irakien, soudanais et yéménite afin d'examiner les "questions d'intérêt commun", a annoncé la présidence égyptienne.


Le chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero devrait reconnaître la souveraineté du Maroc sur les deux villes marocaines occupées de Sebta et Mellilia, souligne l'écrivain et journaliste tunisien Tawfiq Al-Madini.


Au début des travaux du Conseil des ministres qui s'est tenu, mardi au Palais royal de Casablanca, sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, le Souverain a ordonné que lecture soit donnée à un communiqué relatif à la position de Sa Majesté le Roi, garant de la Souveraineté du pays et symbole de son unité, vis-à-vis de la visite qu'effectue le Roi d'Espagne dans les deux villes occupées de Sebta et Mellilia.


SAR le Prince héritier d'Espagne, Felipe de Bourbon, accompagné de son épouse la Princesse des Asturies, Letizia Ortiz et du ministre des Affaires Etrangères, M. Miguel Angel Moratinos, est arrivé mardi après-midi à Marrakech dans le cadre d'une visite au Maroc.

Page 6 sur 9