mercredi, 28 février 2007 05:49

Projet dautonomie accordee aux provinces du Sud

Écrit par Le Matin
Évaluer cet élément
(0 Votes)
..Après les étapes française, espagnole, britannique et américaine, la délégation ministérielle, dépêchée par S.M. le Roi Mohammed VI, était lundi à Berlin pour informer les hauts responsables allemands des étapes franchies dans le processus d'élaboration de l'avant-projet de la proposition de doter les provinces du Sud d'une autonomie, dans le cadre de la souveraineté du Royaume, de son unité nationale et de son intégrité territoriale.
L'étape allemande est jugée très importante par les observateurs, d'autant plus que l'Allemagne qui préside depuis le 1er janvier dernier, pour une durée de six mois, le Conseil de l'UE, assure aussi, pour les deux ans et demi restants, la présidence du Parlement européen en la personne du chrétien-démocrate Hans-Gert Pöttering. Berlin prend aussi, pour toute l'année 2007, les rênes du G8, groupement des huit pays les plus industrialisés.

Les membres de la délégation conduite par Chakib Benmoussa, ministre de l'Intérieur, et composée de Taïb Fassi Fihri, ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération, Fouad Ali El Himma, ministre délégué à l'Intérieur et Mohamed Yassine Mansouri, Directeur général des études et de la documentation, ont été reçu par Walter Steinmeier, ministre fédéral allemand des Affaires étrangères et Christoph Heusen, conseiller diplomatique et pour la Sécurité nationale de la Chancelière fédérale allemande Mme Angela Merkel.
Un communiqué de la présidence européenne indique que M. Steinmeier a salué l'initiative du Maroc destinée à faire avancer le dossier du Sahara marocain.

L'UE étudiera avec beaucoup d'intérêt ce plan. Il a précisé que "l'Europe soutient la voie de réformes politiques, économiques et sociales dans lesquelles le Maroc s'est engagé sous la conduite éclairée de S.M. le Roi Mohammed VI", conclut le communiqué.
D'après l'agence de presse MAP, la délégation marocaine a également eu des entretiens avec le président de la commission Afrique du nord-Moyen-Orient au Bundestag, Hussein Aydin et le président de la commission des affaires étrangères au Bundestag, Polenz Ruprecht. Ce dernier espère que "l'on se rapprochera d'une solution, car le Maroc aura une meilleure possibilité de jouer un rôle plus important sur le plan international si ses problèmes internes venaient à être résolus".
{mospagebreak}
M. Ruprecht a souligné l'engagement du Souverain pour faire participer la société dans les réformes en cours au Maroc. "Je suis avec intérêt et sympathie le processus de réformes en cours au Maroc et l'engagement de S.M. le Roi Mohammed VI à faire participer la société à ces réformes", a-t-il ajouté. M. Ruprecht a également mis en exergue "la place importante du Maroc dans le pourtour méditerranéen" et sa détermination à participer activement à la solution des conflits dans la région, notamment le conflit israélo-palestinien. Le Maroc et l'Allemagne peuvent développer une initiative commune dans la solution pacifique des conflits, a-t-il soutenu. Rappelons dans ce sens que Dr. Gottfried Haas, ambassadeur de la République fédérale d'Allemagne au Maroc nous a déclaré que son pays espérait que "l'affaire du Sahara trouve une issue acceptée par toutes les parties, en fondant tous nos espoirs sur les Nations unies. Nous apportons tout le soutien aux efforts de son secrétaire général et de son envoyé spécial, pour parvenir à un règlement pacifique du conflit".

Le Maroc souhaite renforcer ses relations avec l'Union européenne et les faire évoluer vers un partenariat privilégié. Pour cela, il compte sur le soutien et la coopération de l'Allemagne, pays avec lequel il a tissé des relations diplomatiques exemplaires depuis l'année 1956.
Les deux pays mènent, à intervalles réguliers de deux années, des négociations intergouvernementales, pour se concerter sur les stratégies à suivre et les programmes et projets à financer.

Il faut noter que le Royaume figure parmi les pays partenaires essentiels dans le cadre de la coopération allemande en matière de développement. Pour l'exercice 2006-2007, une enveloppe d'aide globale de 103,7 millions d'euros, dont 90,7 millions pour la coopération financière, 13 millions pour la coopération technique et 5 millions pour le soutien de l'INDH, a été accordée au gouvernement marocain. L'Allemagne a également investi dans des projets d'envergure, notamment dans le domaine de la logistique maritime (projet Med), de construction automobile ou encore de production énergétique (Tahaddart).
{mospagebreak}

Autonomie et spécificités régionales
La délégation marocaine a souligné que, tout en respectant les fondamentaux du Royaume, le projet d'autonomie est en phase avec les spécificités régionales et les aspirations des populations locales et respecte les standards et les normes internationaux en matière d'autonomie.

Ce projet représente, de par sa démarche crédible, son contenu substantiel et sa portée stratégique, le cadre approprié pour sortir de l'impasse actuelle et répondre aux attentes de la communauté internationale et aux multiples appels du Conseil de sécurité des Nations unies. Il constitue également un facteur de stabilité régionale, à même de favoriser l'émergence d'un Maghreb prospère et démocratique, interlocuteur crédible de l'Union européenne et acteur actif du partenariat euro-méditerranéen.

La délégation marocaine a relevé, par ailleurs, le rôle majeur joué par l'Allemagne dans la consolidation du Processus de Barcelone et le renforcement des relations entre le Maroc et l'UE, dans le cadre d'un statut avancé. Elle a salué la contribution constructive de ce pays à la paix au Moyen-Orient et son implication importante en faveur de la sécurité globale et du développement durable dans le continent africain.

A cette occasion, les deux parties ont exprimé leur volonté d'approfondir leur dialogue politique, de développer leurs relations économiques et d'approfondir leur coopération culturelle.
Lu 2195 fois Dernière modification le mercredi, 28 février 2007 10:15

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.