mardi, 18 mars 2008 06:43

L'Algérie se sert de la question du Sahara pour leurrer l'opinion publique

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L'Algérie se sert de la question du Sahara pour leurrer l'opinion publique interne et essayer de la convaincre de l'existence d'un danger externe qui la guette, ont affirmé deux membres accompagnant la délégation marocaine aux négociations de Manhasset.


MM. Mohamed Malaïnine, ambassadeur du Maroc en Jordanie et Omar El Hadrami, membre fondateur du "polisario", ont, à cet égard, souligné que l'Algérie, qui fait face à plusieurs défis politiques, notamment les prochaines présidentielles, exploite la question du Sahara marocain pour tenter de dissimuler ses problèmes internes.

Dans une déclaration diffusée lundi par la 2è chaîne de télévision marocaine "2M", M. Malaïnine a affirmé que "l'Algérie tente d'utiliser la question du Sahara à des fins internes pour camoufler la réalité du différend qui est bien entre le Maroc et l'Algérie".

L'Algérie tente de berner l'opinion publique interne en lui faisant croire l'existence d'un danger externe qui la guette, à travers l'amplification de la question du Sahara, car l'Algérie, a-t-il dit, vit en période de troubles politiques internes, avec particulièrement les prochaines présidentielles. Les séparatistes véhiculent un discours visant à tromper l'histoire et à effacer la mémoire des provinces du sud, dont les habitants sont partie intégrante de la population du Maroc, a-t-il ajouté.

De son côté, M. El Hadrami a déclaré à la première chaîne de télévision que l'Algérie est bien partie prenante à ce conflit, notant que "fidèle à ses traditions démocratiques, le Maroc était le premier à proposer une solution médiane, à savoir le projet d'autonomie qu'il a présenté à la table des négociations". La proposition marocaine "est pionnière et unique dans le monde arabe, et nous lui souhaitons plein succès", a dit M. El Hadrami.



MAP

Lu 2357 fois
map

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.