Le président français, M. Nicolas Sarkozy, a affirmé que "la position de la France n'a pas changé" concernant la question du Sahara.


Le président mauritanien, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdellahi, a affirmé mercredi que son pays "se félicite des étapes franchies récemment" dans le dossier du Sahara traduites par "le retour à la table des négociations directes".

"La Mauritanie suit naturellement de près l'affaire du Sahara occidental et se félicite des étapes franchies récemment et qui se sont traduites par le retour à la table des négociations directes", a-t-il déclaré dans un discours devant l'Assemblée générale de l'ONU à New York.