vendredi, 26 septembre 2008 05:01

Fermeture des écoles coraniques et vendredi du site internet Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Les autorités marocaines ont fermé les écoles coraniques d'un théologien, auteur d'une fatwa autorisant le mariage des fillettes de neuf ans, et elles prévoient la fermeture complète de son site internet "dès vendredi", a indiqué jeudi une source sécuritaire à Rabat.
"Les instructions des services portent sur la fermeture de l'ensemble des sites de Mohamed Maghraoui, notamment le siège de son association +Prédication pour le Coran et la tradition du prophète+ qui se trouve à Marrakech" (sud), a indiqué cette source à l'AFP.


"Les petites écoles coraniques et le siège de l'association ont été fermées, le site internet le sera totalement, dès vendredi," a-t-elle assuré.

Les écoles coraniques appartenant au cheikh Mohamed Maghraoui accueillent depuis début 2003 des jeunes âgés de 6 à 16 ans.

Selon la presse, M. Maghraoui est un salafiste wahhabite orthodoxe et son association est "financée par des aides saoudiennes".

Début septembre, Mohamed Maghraoui, fondateur de cette association islamique à Marrakech qui revendique une soixantaine de "maisons coraniques" dans le pays, a mis en ligne une fatwa (avis religieux) qui autorise le mariage des filles de neuf ans.

"Les filles de neuf ans sont aussi capables de mariage que celles de 20 ans et plus", avait affirmé le théologien.

Cet avis religieux a suscité des réactions de protestations parmi des organisations non-gouvernementales et la presse marocaines, et qui ont culminé dimanche avec une condamnation par le Conseil supérieur des oulémas (présidé par le roi Mohammed VI) et l'ouverture d'une enquête par le procureur du roi à Rabat.

L'âge minimum du mariage des filles au Maroc a été fixé à 18 ans par le Code de la famille, adopté en 2004.

Le Monde
Lu 4424 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.