mercredi, 17 juin 2009 06:29

Après Chamakh, Karkouri, c'est au tour de Nabil Dirrar de claquer la porte de la sélection Spécial

Écrit par Abderrahman Ichi pour Le Matin
Évaluer cet élément
(0 Votes)
    
Le fossé se creuse entre certains cadres de l'équipe nationale et le staff technique. On s'attend à tout sauf à voir nos internationaux refuser la sélection.Or, depuis trois semaines, on vit sur le rythme des défections. Au point de s'interroger sur le nom du prochain joueur qui quittera la sélection. Après Talal El Karkouri qui a préféré se retirer sans faire de bruit en restant injoignable et Marouane Chamakh qui d'une manière astucieuse a envoyé un certificat
médical le déclarant inapte à jouer contre le Cameroun, c'est au tour de Nabil Dirrar de claquer la porte de la sélection pour des raisons encore obscures à seulement 4 jours du match capital face au Togo.

Le sociétaire de FC Bruges ne sera donc pas de la partie face au Togo le samedi 20 juin au complexe sportif Moulay Abdellah. Cette nouvelle défection suscite plus d'interrogations sur le climat qui règne au sein de la sélection ? Si ça continue de la sorte, plus aucun joueur (professionnel ou local) ne défendra les couleurs nationales dans le futur. C'est un tout qui fait l'équipe nationale. Un tout soudé.

Or on a l'impression que tout se lézarde en ce moment au sein du groupe. Lemerre, c'est connu, n'est pas un adepte de la communication. Tout cela est triste à mourir, car il y a une qualité énorme dans ce groupe et elle est en train d'être gâchée petit à petit. C'est fou que des joueurs avec autant de talents soient aussi mal à l'aise en sélection au point de la refuser. Est-ce la faute de ces joueurs stars qui refusent de se conformer aux règles imposées par le sélectionneur ? Si c'est le cas, c'est désolant pour des sportifs qui devraient donner l'exemple et surtout montrer un amour fou pour le maillot national.

L'équipe du Maroc qui est entrée de France dimanche dernier est en stage de concentration au centre national de football à Maâmoura. Depuis son arrivée, aucune information ne filtre sur le groupe comme si l'opinion publique marocaine n'a pas le droit d'avoir les nouvelles sur son équipe. Jusqu'à présent, le staff technique n'a pas programmé de conférence de presse comme il le faisait par le passé pour informer la presse nationale sur les préparatifs des Lions de l'Atlas. Le match Maroc-Togo se jouera à 18 heures à Rabat.

Un trio zambien

Dans un communiqué, la Fédération royale marocaine de football a dévoilé le quatuor désigné par la FIFA pour arbitrer la prochaine rencontre des Lions de l'Atlas qui les opposera aux Éperviers togolais, le 20 juin à Rabat (18 heures locales, 19 heure française). Arbitre principal: Wellington Kaoma (arbitre international depuis 2000). Arbitres assistants: Felix Sichone (arbitre international depuis 2002) et Andrew Chungu (arbitre international depuis 1997
4e arbitre : Cornelius Mwanza (arbitre international depuis 2000)
Les noms du commissaire du match, de l'inspecteur des arbitres ainsi que de l'officier responsable de la sécurité n'ont pas été dévoilés.
       
     

Lu 1997 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.