jeudi, 05 avril 2007 05:50

exposition de photographies à rabat sous le signe "au-delà des frontières" .

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Une exposition de photographies a été ouverte mercredi soir au siège de l'Université Mohammed V-Souissi à Rabat sous le signe "Au-delà des frontières".

La cérémonie de vernissage de cette exposition, organisée par cette université en collaboration avec l'ambassade de Suisse à Rabat, le ministère de la culture et le Fonds culturel des entreprises suisses au Maroc, s'est déroulée en présence du ministre de la culture, M. Mohamed Achâari et de l'ambassadeur suisse, M. Christian Dunant.

L'exposition rassemble les uvres de dix photographes de nationalités différentes, réalisées sous forme des reportages-photos montrant des images d'espoirs et de rêves mais aussi la représentation de la souffrance, de l'expulsion ou de la discrimination.

Ces reportages s'étendent de 1995 à 2000 et couvrent plusieurs régions du globe, de la Suisse à San Francisco, du Tibet à l'Afrique du Sud en passant par le Maroc et le Mexique.

La problématique des migrations est notamment présente dans ces uvres à travers la représentation d'aspects liés aux frontières et leurs conséquences sur le plan humain.

Cette exposition est une invitation à la réflexion sur "les frontières" à la fois en tant que paysage douloureux et lieu de rêve de passer à l'autre rive, faisant remarquer que les frontières, qui ne se limitent pas aux barrières matérielles, existent au "fond de nous même" et influencent "notre mode de vie", a indiqué M. Achâari dans une allocution de circonstance.

Les photographies exposées, a-t-il ajouté, révèlent qu'il existe toujours une possibilité de rencontrer l'autre en dépit des frontières et que celles-ci n'empêchent pas les civilisations de s'enrichir et de se développer.

Pour sa part, l'ambassadeur suisse a indiqué que l'exposition "Au-delà des frontières" représente "des images d'espoir et de rêves, mais aussi les réalités de l'expulsion ou de la discrimination", ajoutant qu'"après diverses étapes de par le monde, elle termine son périple de plusieurs années au Maroc", qui accorde une grande importance aux questions migratoires.

Les frontières, a-t-il dit, sont un défi pour l'évolution de la civilisation dans la mesure où elles constituent un obstacle à la communication entre les peuples, notant que les frontières peuvent prendre la forme d'obstacles naturels (comme la mer, les montagnes, glaciers ou lacs) ou d'obstacles politiques (passeports, visas etc.).

Et de conclure que "le but de cette exposition est de vous décrire quelques aspects des frontières et de nous sensibiliser à ce qu'elles peuvent représenter et d'apporter une contribution au débat actuel sur les migrations, débat dans lequel le Maroc est un acteur important".

Cette exposition, qui avait déjà fait escale à El Jadida, à Agadir, à Tanger et à Casablanca, se poursuivra jusqu'au 21 avril.

map

Lu 2257 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.