mardi, 10 avril 2007 09:01

rencontre à fès sur la participation des jeunes élites dans la diversité culturelle

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Une rencontre sur le thème de "la participation des jeunes élites dans la diversité culturelle" a été organisée, lundi à Fès, par la délégation provinciale du secrétariat d'Etat chargé de la Jeunesse dans le cadre de la proclamation de Fès, capitale de la culturelle islamique pour l'année 2007.

Cette manifestation, initiée en collaboration avec l'organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture (ISESCO) et réunissant plusieurs hommes de lettres et de culture ainsi que des enseignants chercheurs et des représentants de la société civile, a eu pour objectifs de sensibiliser sur l'importance de l'éducation à une culture de dialogue et de tolérance entre les cultures, les civilisations et les religions notamment.

A cette occasion, le représentant de l'ISESCO, M. Mustapha Aid a estimé que cette rencontre est un moyen d'informer la jeunesse sur la proclamation de Fès en tant que capitale islamique, et une initiative visant à reconnaître que les jeunes élites sont la richesse d'un pays et qu'ils sont le pari de l'avenir.

Tout en informant sur les programmes de l'ISESCO destinés à renforcer l'importance de la conscience culturelle, noyau de la civilisation, et à consolider l'identité culturelle islamique, il a indiqué que les peuples appellent aujourd'hui à la sauvegarde de la diversité culturelle et ce pour sauvegarder dans un cadre humanitaire leur identité et leur civilisation.

M. Aid a souligné que la culture islamique est ouverte sur le monde, relevant cependant que le monde aujourd'hui connaît l'accroissement des dangers menaçant la stabilité des sociétés, la sécurité et la paix internationales par les effets de la mondialisation.

M. Abdelkader Slassi, délégué provincial du secrétariat d'état chargé de la jeunesse a expliqué, quant à lui, que les jeunes élites disposent d'un large réseau de communication leur permettant de réaliser des projets de développement.

Le gouvernement, a-t-il dit, accorde un intérêt manifeste aussi bien aux jeunes élites qu'au tissu associatif les aidant à développer les outils de travail ainsi qu'à réaliser des petits projets de développement.

Par ailleurs, les autres intervenants ont mis l'accent sur les moyens éducatifs et d'encadrement à mettre en oeuvre pour impliquer davantage les jeunes dans le processus culturel et de civilisation.

Lu 2420 fois
map

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.