Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 763

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/models/item.php on line 1198
mercredi, 16 mai 2007 06:40

journée nationale de l'environnement

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le 17 mai de chaque année, le Maroc célèbre sa journée nationale de l'environnement, instaurée depuis 1990 à l'occasion de la tenue à Rabat d'un colloque international sur la problématique environnementale.

En dépit des dangers que présentent la dégradation de l'environnement et les défis imposés par le développement,

cette journée passe presque inaperçue et ne bénéficie pas de l'attention requise de la part des médias et de l'opinion publique nationale.

Conscients du fait que la question environnementale est devenue une préoccupation internationale, les pouvoirs publics ont commencé à prendre la mesure des problèmes de l'environnement dès les années 70. A cette époque, les objectifs étaient tracés dans le cadre d'une vision protectionniste à court terme et se limitaient à diminuer les risques pour la santé et à protéger les espèces et les écosystèmes menacés.

Certes, les pouvoirs publics se sont employés à mettre en oeuvre plusieurs stratégies, plans et programmes, mais l'approche sectorielle et techniciste des années 80 et du début des années 90 du siècle dernier a montré ses limites, puis elle a été progressivement abandonnée au profit d'une approche plus globale, tournée davantage vers les intervenants, en particulier les populations.

Les mutations intervenues depuis au niveau mondial et les sonnettes d'alarme tirées par les organisations écologiques ont fait que le Maroc a opéré une refonte de sa conception de la question environnementale en intégrant ce nouveau facteur dans ses programmes et stratégies de développement durable.

En ce début du 21ème siècle, le Maroc est confronté à des problèmes complexes en matière de développement et d'environnement et que ses ressources naturelles, notamment terrestres, hydriques et marines sont menacées tant en quantité qu'en qualité par des risques de plus en plus sérieux.

D'autre part, les zones industrielles continuent à se développer de manière peu contrôlée avec des insuffisances notoires en assainissement et en traitement des eaux usées, faisant de ces espaces de réels points noirs en matière de dégradation de l'environnement et d'atteinte à la santé des populations.

Face à ce constat, les pouvoirs publics ont réagi par l'élaboration d'un Programme d'Action national pour l'Environnement (PANE) en vue de pallier aux insuffisances aux programmes d'intervention qui ont été souvent conçus et mis en uvre plus ou moins isolément, sur la base de projets, sans cohérence entre eux, ni réelle appropriation de la part des acteurs et des populations concernées.

Le PANE qui est à la fois un programme et un processus visant à améliorer l'environnement et à réaliser des performances de développement socioéconomique dans une perspective de long terme et de pérennité, se veut un cadre à travers lequel la communauté peut utiliser ses ressources de manière efficiente, créer des infrastructures respectueuses de l'environnement, améliorer son cadre de vie et promouvoir une économie saine et durable.
 Par ailleurs, le secteur de l'environnement a bénéficié d'un intérêt tout particulier de la part du gouvernement qui a réservé à ce secteur un budget de l'ordre de 61 millions de DH en 1999, un budget porté à 358 millions de DH en 2007.

Les efforts du gouvernement ont été également renforcés par la création au titre de l'année en cours de deux comptes réservés au financement du programme national de gestion des déchets ménagers et assimilés (PNGDMA) et du programme national d'assainissement liquide et d'épuration des eaux usées.

Le PNGDMA, dont le coût s'élève à 37 milliards de dirhams, s'étale sur 15 années et permettra la création de 18.000 emplois. Il prévoit notamment d'assurer la collecte et le nettoiement des déchets ménagers dans les agglomérations, l'objectif étant de passer à un taux de collecte de 90 pc (celui-ci s'établissant actuellement à près de 70 pc), créer des décharges contrôlées des déchets ménagers et assimilés au profit de toutes les communes (100 pc) et de réhabiliter toutes les décharges existantes.

Le programme national d'assainissement liquide et d'épuration des eaux usées, dont le montant d'investissements est de 43 milliards de DH, aura un impact positif sur les recettes de l'Etat de l'ordre de 380 millions de DH et concerne 260 villes et centres urbains, totalisant une population de 10 millions d'habitants en 2005.

Soucieux de l'ampleur de la problématique environnementale, le Maroc, à l'instar de la communauté internationale, a traduit cette préoccupation par la signature et la ratification des principales conventions et protocoles internationaux et l'adoption des déclarations issues du Sommet de Rio (1992).

Enfin, la protection de l'environnement ne doit pas être perçue comme une contrainte, mais plutôt comme une activité génératrice d'opportunités susceptibles de contribuer à l'essor de l'économie nationale et d'améliorer le cadre de vie des populations, dans la mesure où une meilleure gestion globale du milieu encouragera les investissements nationaux et étrangers dans des secteurs d'activités porteurs de valeur ajoutée.

De même , les programmes relatifs à la protection de l'environnement sont de nature à contribuer de manière significative à la solution du problème de chômage et la promotion du secteur de l'écotourisme dans les sites d'intérêt écologique.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/marocinf/public_html/fr/components/com_k2/templates/default/item.php on line 248
Lu 1805 fois
map

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.