jeudi, 05 juillet 2007 18:45

8e Festival international de Volubilis : Un lieu de rencontre et d'échange

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le ministère de la culture ne dérogera pas à la tradition instaurée depuis huit ans. Il organise, du 12 au 17 juillet 2007, le Festival international de Volubilis qui se tient, comme à l'accoutumée,


à la cité romaine antique qui prête son nom à cette manifestation culturelle et artistique. La huitième édition verra la participation d'artistes et de musiciens venus d'horizons divers.

C'est exactement dans sept jours que débutera la huitième édition du Festival International de Volubilis. Six jours durant les coins et les recoins de ce site, communément, appelé Walili vibreront aux divers rythmes du monde. La délectation sera certes à son paroxysme. Mais il ne faut pas perdre de vue que la revalorisation du legs architectural fait aussi partie des priorités des organisateurs.
Cette initiative vise aussi le brassage culturel via un programme riche, concocté au seul plaisir des pèlerins dont le nombre ne cesse d'accroître au fil des éditions. L'édition prochaine verra, de ce fait, la participation d'artistes et de musiciens venus d'Andalousie, d'Espagne, d'Egypte, d'Algérie de Tunisie, d'Italie, du Portugal, et du Maroc. Précisément, Plus de 200 artistes seront au rendez-vous.
Le Bal sera ouvert par le célèbre l'Orchestre Philarmonique Marocain. Place ensuite aux airs espagnols envoûtants. Le folklore populaire ibérique sera à l'honneur et fera indubitablement plus d'un heureux.
La fête se poursuivra alternant des spectacles animés par une ribambelle d'artistes marocains et étrangers adulés par un large public. Tour à tour, Bachir abdou et Hayat El Idrissi, Nadia Ben Yessef, Lotfi Bouchnak et Karima Skalli délecteront les fêtards en mal de spectacles et d'animation. La danse ne sera pas en reste avec des troupes italiennes et portugaises. Sans omettre le regard croisée des artistes espagnols et marocains, à travers des spectacles conçus en partenariat et amalgamant, harmonieusement, les divers styles puisés dans les répertoires des deux pays. Aussi aura-t-on l'aubaine de savourer des chants et des danses crées pour l'occasion.
Outre le brassage culturel, cet incontournable rendez-vous a l'avantage d'attirer l'attention sue le patrimoine d'une des plus belles régions du pays. Le must de cette partie du Maroc demeure, néanmoins, Volubilis, une cité édifiée par les romains dès l'an 40 pour contrôler la région nord-africaine qui fut ensuite peuplée par des Grecs, Berbères, juifs et marchands carthaginois, apprend-on. Les initiateurs du festival misent avant tout sur le site et espèrent, à chaque édition, attirer plus de visiteurs et plus de touristes. Ils ont également entrepris quelques travaux d'aménagement et de restauration. Mais, faut-il le dire, beaucoup reste à faire.
Signalons au passage que financée par le ministère de la culture qui l'organise, cette manifestation a nécessité un budget de 2 millions de DH environ.
Un vibrant hommage aux artistes qui célèbrent le brassage culturel et la tolérance et un message d'espoir. Voilà ce à quoi rime ce festival, en ce temps tourmenté par tant d'intolérance, de fanatisme et d'étroitesse d'esprit.


Programme de la 8e édition du Festival international de Volubilis

Jeudi 12 Juillet 2007
21h00 :
Ouverture officielle du festival
Orchestre Philharmonique du Maroc

Vendredi 13 Juillet 2007
21h00 :
Concert du guitariste portugais Pédro
Joia,
Ballet flamenco de l'andalucia
Rosario Tolédo ­ El aire de Cadiz.

Samedi 14 Juillet 2007
21h00 :
Soirée marocaine :
Fouad Zbadi
Amal Abdelkader
Bachir Abdou
Hayat El Idrissi
Orchestre Abderrahim Montaser

Dimanche 15 Juillet 2007
21h00 :
Groupe «SOS Solosound», Italie
Buika Mi Nina Lola, Espagne

Lundi 16 Juillet 2007
21h00 :
Soirée Maghrebine :
Chabab El Andalous (Maroc)
L'Ensemble National Algérien de Musique
andalouse (Algérie)
Nadia Ben Youcef (Algérie).
Lotfi Bouchnak (Tunisie)
Karima Skalli (Maroc).

Mardi 17 Juillet 2007
21 h00 :
L'Ensemble Oriental des Arts Populaires,(Egypte)
Al bayane

Lu 2036 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.