lundi, 17 décembre 2007 07:44

participation du maroc à la conférence internationale des donateurs pour l'etat palestinien .

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Paris, 17 déc (MAP) - Quelque 90 délégations, dont 70 représentant des Etats, notamment celle du Maroc, conduite par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Taieb Fassi Fihri, participent lundi à Paris à la "Conférence des donateurs pour l'Etat palestinien" qui sera ouverte par le président français Nicolas Sarkozy.


La France, pays hôte, présidera cette conférence, destinée à recueillir des fonds pour aider à l'établissement d'un Etat palestinien, avec trois co-présidents : la Norvège, présidente du Comité de liaison ad hoc (AHLC) des bailleurs internationaux, la Commission européenne et l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair, émissaire du quartette international pour le Proche-Orient.

Cette Conférence a été précédée, dimanche soir, par un dîner informel au ministère français des Affaires étrangères, rassemblant notamment le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, le Premier ministre palestinien Salam Fayyad et la ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Livni.

Cette conférence a pour but de mobiliser les donateurs dans la continuité de la conférence d'Annapolis (Etats-unis), de fournir un soutien financier et politique à un Etat palestinien et de permettre, à court terme, de stabiliser l'économie palestinienne et de mettre en £uvre sur le terrain des mesures rapides et efficaces qui amélioreront la vie quotidienne des Palestiniens.

L'Autorité palestinienne espère obtenir 5,6 milliards de dollars pour mettre en oeuvre un plan économique triennal (2008-2010) de développent. "Avoir la confiance des donateurs est essentiel (...). Paris ne sera pas un succès si la somme destinée au budget n'est pas obtenue, car nous en avons besoin d'urgence", a déclaré le chef du gouvernement palestinien Salam Fayyad.

Mais au-delà de l'aspect économique, la communauté internationale entend renouveler son appui politique aux efforts de paix après la conférence d'Annapolis où Israéliens et Palestiniens se sont engagés à oeuvrer en vue d'un Etat palestinien fin 2008.


MAP

Lu 1439 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.