mardi, 02 décembre 2008 07:12

Le 17ème congrès de l'Union des écrivains du Maroc Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Les travaux du 17ème congrès national de l'Union des écrivains du Maroc (UEM) se sont ouverts récemment à Rabat, en présence d'une pléiade d'intellectuels, de diplomates et de politiciens.

Dans une déclaration à la MAP, le président de l'UEM, Abdelhamid Akkar a indiqué que la réponse à la question "Quelle UEM souhaitent les intellectuels et les écrivains pour l'avenir" représente un défi pour l'Union lors de ce congrès.
A travers son histoire et son rayonnement, l'UEM est appelée à être en phase avec les mutations que connaît le monde et particulièrement celles concernant la relation avec la culture.

L'UEM ambitionne de consolider l'idée visant à faire de la culture une priorité aussi bien pour l'Etat, le secteur privé, les individus et les institutions afin qu'elle puisse jouer un rôle dans la détermination des choix du pays, a-t-il souligné précisant à cet égard que le congrès œuvre à faire de la culture une "nécessité".

M.Akkar a précisé, d'autre part, lors de l'ouverture des travaux de ce congrès, que cette rencontre se veut "une occasion pour le redressement de l'UEM durant ces trois dernières années en appelant ses membres à se fonder sur une vision critique orientée vers l'avenir.

Le président a, à cette occasion, passé en revue le bilan de l'UEM portant sur la période précédente et les changements ayant marqué le contexte général en mettant l'accent sur l'indépendance et l'esprit critique de l'Union.

Lu 2363 fois
map

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.